L’Algérie poursuit sa participation, en qualité de membre observateur, aux travaux de la 340e session du Conseil d’administration de l’Organisation internationale du Travail (OIT) qui se tient en visioconférence du 2 au 14 novembre courant, a indiqué mardi un communiqué du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

A l’ordre du jour de cette session figurent notamment la suite à donner à la Résolution sur la Déclaration du centenaire de l’OIT pour l’avenir du travail "propositions visant à inclure la question des conditions de travail sûres et salubres" dans le cadre des principes et droits fondamentaux de l'OIT, et ce conformément à la feuille de route adoptée par le Conseil dans sa 337e session, a précisé le communiqué.

D’autres questions sont au menu de l’actuelle session, entre autres, la politique et stratégie de l’OIT pour l’inclusion des personnes handicapées et un point sur la préparation de la Ve Conférence mondiale sur le travail des enfants, a ajouté la même source.

Le Conseil d’administration du BIT est un organe tripartite comptant dans sa composante des délégués et des représentants des Gouvernements, le patronat ainsi que des syndicats. Il est l’organe exécutif qui prend les décisions relatives à la politique du BIT, arrête l’agenda du congrès international du travail et adopte également le programme et le budget de l’organisation.

Pin It