Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, a affirmé, samedi à Alger, que plusieurs mesures avaient été prises pour éliminer "les obstacles bureaucratiques et encourager l'investissement" dans le secteur, dont "l'examen des dossiers d'octroi d'agrément aux agences touristiques et hôtels en un mois au plus tard".

"En vue d'encourager l'investissement dans le secteur du tourisme et d'éradiquer la bureaucratie, plusieurs mesures ont été prises, dont l'examen des dossiers d'octroi d'agrément aux agences du tourisme et hôtels dans un délai ne dépassant pas un mois au plus tard, ainsi que d'autres visant la création de la richesse et de l'emploi dans le secteur", a déclaré le ministre à la presse en marge de la Conférence nationale des start-ups dont les travaux ont débuté sous la présidence du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Dans le cadre des démarches visant à encourager le tourisme interne, le ministre a rappelé que son département avait conclu "des conventions avec des hôtels, la Société nationale des transports ferroviaires et la Compagnie Air Algérie en vue de baisser les prix de 50%".

Ces conventions "vont donner un nouvel élan au tourisme interne et relancer le tourisme saharien dont la saison débutera à partir du mois d'octobre jusqu'au mois de mars", a-t-il ajouté.

A une question sur les pertes enregistrées par le secteur du tourisme en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, le ministre du Tourisme a indiqué que "des commissions nationales et locales s'attèlent à vérifier les chiffres pour aboutir aux chiffres réels".

Pin It