Deux conventions cadres ont été signées, samedi à Alger, entre le Groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) et les différents partenaires dans le secteur touristique visant la création d'un comité de pilotage pour la relance des activités touristiques durant la période de l'après confinement et l'inclusion du transport ferroviaire dans le domaine du renforcement du tourisme local.

Les deux conventions portent sur la création d'un comité de pilotage pour la concrétisation des activités touristiques pour l'après confinement et le renforcement de la coopération avec la Compagnie nationale Air Algérie, le Groupe HTT, l'Office national algérien du Tourisme (ONAT), la Fédération nationale des Hôteliers (FNH), la Fédération nationale des associations et des Agences de voyages (FNAT), le Club Touring Voyage Algérie et le Syndicat national des Agences de voyages (SNAV), et ce en vue du "décollage touristique pour la période suivant la pandémie du covid-19".

Il s'agit également du renforcement et de l'intensification de la coopération avec la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) et tous les partenaires concernés par le secteur du tourisme tout en œuvrant à surmonter les retombées résultant de cette crise sanitaire afin de mettre les capacités des entreprises économiques nationales à l'abri de l'effondrement et de la faillite à même de préserver les postes d'emploi et de relancer le tourisme intérieur et extérieur.

Dans une allocution prononcée lors de la rencontre organisée par le Groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme pour la signature des deux conventions cadres avec les partenaires concernés, le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du travail familial, Mohamed Hamidou, a fait savoir que

cette démarche intervient dans le cadre de "la mise en œuvre des décisions des hautes autorités du pays en vue du déconfinement progressif" qui exige "la conjugaison des efforts de tout un chacun afin de s'adapter aux évolutions économique et touristiques prévues durant la période suivant la pandémie du covid-19 pour la relance des activités touristiques".

Soulignant l'importance d'inclure le transport ferroviaire en matière de renforcement du tourisme intérieur, M. Hamidou a mis l'accent sur l'impérative "élaboration d'une convention de partenariat et de coopération entre les entreprises économiques relevant des secteurs du tourisme et du transport et des partenaires sociaux concernés par le développement du tourisme national à même de contribuer à la diversification de l'économie nationale et au progrès social".

 Selon le ministre, l'action portera sur la promotion du tourisme intérieur et l'accès des familles aux établissements touristiques nationaux, outre l'engament de la Compagnie Air Algérie, du Groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme et des établissements hôteliers à offrir des tarifs préférentiels à l'Office national algérien du Tourisme (ONAT), au Club Touring Voyage Algérie  et à tous les autres partenaires sociaux.

La SNTF et le complexe susmentionné doivent "s'engager à offrir des tarifs préférentiels au profit de tous les opérateurs du tourisme et des voyages, conformément aux accords commerciaux'', a-t-il déclaré, soulignant l'importance de "soutenir le partenariat avec le secteur des transports en vue de développer et d'encourager le tourisme, à travers la signature préalable de deux conventions de coopération le 14 mai 2018, dont la première a concerné l'Office national du tourisme (ONT) et la Compagnie Air Algérie à l'effet de promouvoir la destination Algérie à l'intérieur du pays et à l'étranger".

La deuxième convention a été conclue entre le Groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) et la Fédération nationale des agences du tourisme avec la Compagnie Tassili Airlines afin de promouvoir le tourisme saharien pour les touristes locaux.

De son côté, le ministre des Transports, Lazhar Hani a insisté sur le "renforcement du partenariat et de la coopération avec le secteur du tourisme afin de relancer ce dernier, notamment après la Covid-19", soulignant que la situation économique que traverse l'Algérie en raison de la propagation de cette pandémie nécessite une intensification des efforts en vue de réaliser le développement.

Il a en outre mis l'accent sur la nécessité de renforcer l'action commune et de réfléchir ensemble afin de trouver de meilleurs moyens de faire face à la situation économique actuelle qui "nécessite une action urgente, notamment après la fin de la pandémie".

Pour sa part, le P-dg du HTT, Lazhar Bounafaa a mis en avant l'importance des deux accords qui permettent de préparer la période post-Coronavirus et d'accélérer l'élaboration d'un plan d'action pour le développement touristique, notamment interne, relevant l'impératif de s'orienter vers la vente d'un produit touristique à des prix compétitifs, avec la mise en place d'un plan de communication à même d'accompagner les offres et de sensibiliser à la nécessité d'appliquer et de respecter le protocole sanitaire dans tous les établissements hôteliers et touristiques.

Le même responsable a également relevé l'importance "d'impliquer les moyens de transport ferroviaire afin de relancer le tourisme intérieur à travers +le train touristique+", rappelant les réalisations accomplies par la compagnie aérienne Air Algérie qui ne cesse d'offrir des prix compétitifs compris entre 50 et 60% pour les touristes.

De son côté, le P-dg d'Air Algérie, Allache Bakhouche a évoqué tous les efforts consentis par sa compagnie afin de donner un nouvel élan au domaine du voyage et de contribuer à la relance de l'économie nationale, rappelant le travail effectué par Air Algérie à travers le transport des Algériens

bloqués à l'étranger en raison de la propagation de la pandémie, en dépit des problèmes financiers qu'a connus la société à cause de ce virus.

Le Directeur général de la SNTF, Yacine Bendjaballah a, quant à lui, souligné l'importance pour les moyens de transport ferroviaire de contribuer à l'effort de relance touristique à l'intérieur du pays et au développement économique, rappelant, à ce propos, le plan de développement et de modernisation des moyens de transport ferroviaire, mis en place depuis 2015 afin de généraliser ces moyens dans diverses régions du pays, réaliser le développement économique et promouvoir le tourisme intérieur.

Pin It