Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, a annoncé, jeudi à Alger, de nouvelles mesures pour lever toutes les entraves administratives retardant le parachèvement des travaux de restauration de l'Hôtel Es-Safir.

Des mesures ont été prises pour lever toutes les entraves administratives retardant le  parachèvement des travaux de soutènement des fondations de l'immeuble de l'Hôtel Es-Safir dans son côté adjacent à la salle de cinéma "El Mougar", a fait savoir M. Rabehi lors d'une visite d'inspection au projet de restauration et de modernisation de l'Hôtel Es-Safir (Alger-centre), en compagnie du wali Abdelkhalek Sayouda et de responsables du ministère du Tourisme. Ce projet entre dans le cadre des opérations de modernisation de plusieurs structures hôtelières publiques pour offrir des espaces touristiques de qualité dans la capitale, a-t-il indiqué. De son côté, le représentant du ministère du Tourisme et de l'Artisanat, Zoubir Mohamed Sofiane, a déclaré que l'Hôtel Es-Safir, une fois ses travaux terminés durant le premier semestre de 2021, sera classé en Palace (5 étoiles), premier du genre en Algérie à offrir des prestations de rang mondial.

Pin It