Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a réitéré, lundi, à l'occasion du double anniversaire de la création de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et de la nationalisation des hydrocarbures, son engagement devant les Algériens "d'édifier une nouvelle République forte sans corruption, ni haine".

 "En 1956, les travailleurs se sont unis contre le colonialisme, à travers la création du syndicat historique UGTA, sous la conduite du chahid Aissat Idir. En 1971, le leader Houari Boumediene a remporté le pari du recouvrement de la souveraineté sur nos hydrocarbures. Aujourd'hui, je réitère mon engagement envers vous, de hâter l'édification d'une nouvelle République forte sans corruption, ni haine", a écrit M. Tebboune sur son compte Facebook. Le Président de la République avait adressé, lors de la réunion du Conseil des ministres qu'il avait présidé, dimanche, "ses sincères félicitations" au peuple algérien, particulièrement les travailleurs, à l'occasion du double anniversaire de la création de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), le 24 février 1956 et de la nationalisation des hydrocarbures en date du 24 février 1971.

Pin It