Le Premier ministre a adressé ses vœux à tous les journalistes et professionnels du secteur, à l’occasion de la Journée nationale de la presse.

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a expliqué jeudi lors de la cérémonie du prix du président de la République du journaliste professionnel, que la constitution est un atout pour la liberté d'expression.

Il a affirmé en effet, que le projet d’amendement de la Constitution qui sera soumis au vote, le 1er novembre prochain, donne aux journalistes algériens " une plus large liberté d’expression ".

Justement, la déclaration du Premier ministre intervient à l'occasion de la distinction des lauréats du prix du président de la République du journaliste professionnel. Ce qui explique la volonté du gouvernement a mettre les bases pour un meilleur encadrement des journalistes. C'est ce qu'a voulu expliquer Abdelaziz  M. Djerad en indiquant que le projet d’amendement de la Constitution, accorde " une plus grande liberté d’expression ".

Le Premier ministre a, en outre, fait part de son souhait de voir le projet d’amendement de la Constitution, permettre d’aboutir à " une presse libre qui permettra aux journalistes professionnels de développer leurs points de vue et leurs analyses dans le respect de la déontologie de la profession ", ainsi qu’à l'émergence d’une presse "contre-pouvoir".

 

Pin It