Le défenseur international algérien de Lyon (France), Djamel Benlamri, a indiqué que la sélection nationale prendrait tous ses adversaires au sérieux, "sans se soucier du nom de telle ou telle équipe", à J-1 de la réception du Zimbabwe, jeudi à Alger (20h00) dans le cadre de la 3e journée (Gr. H) des qualifications de la CAN-2021, reportée à 2022.

"Nous respectons tous nos adversaires, c’est le secret de notre réussite. Nous ne regardons pas le nom des équipes qu’on affronte. Jouer face au Mexique, la Colombie ou face au Zimbabwe est la même chose pour nous", a indiqué Benlamri dans un entretien accordé au site  de la Fédération algérienne (FAF).

Quatre jours après leur confrontation au 5-Juillet, les deux sélections se retrouveront lundi prochain au stade de Harare (16h00 algériennes), dans le cadre de la 4e journée.

Non retenu pour les deux matchs amicaux disputés en octobre dernier, face au Nigeria (1-0) en Autriche et devant le Mexique (2-2) aux Pays-Bas, Benlamri s’est dit "heureux" de revenir chez les "Verts", lui qui a réussi ses débuts sous le maillot de l’OL.

"Je suis toujours heureux de revenir en équipe nationale et en Algérie. J’espère qu’on sera au niveau comme d’habitude. Nous sommes en train de bien travailler pour être au top et rendre heureux notre peuple", a-t-il ajouté.

Le défenseur central du "Club Algérie" est revenu sur son transfert à Lyon, affichant d’emblée son ambition de s’affirmer au plus haut niveau, après une première expérience à l’étranger en Arabie saoudite.

"Il doit sûrement y avoir des gens qui ont été surpris par mon transfert. Ils se sont dit +Comment j’ai pu partir d’Arabie saoudite à l’Olympique lyonnais à 30 ans+. Quand l'information est sortie, les gens n’y croyaient pas trop. Ils ont dit que c’était impossible. Mais avec le travail rien ne l’est, surtout pour quelqu’un d’ambitieux, travailleur et qui croit en ses forces".

"Si on méprise les Algériens, ils travaillent encore plus pour réussir. J’espère qu’il n’y ait plus un autre Benlamri à l’avenir. Le mépris n’est pas une bonne chose. On espère que les choses vont se régler car nous avons beaucoup de talents ici en Algérie. On espère qu’ils partent à 21 ans et non pas à 30".

Enfin, Benlamri s’est montré déçu par l’absence des supporters jeudi, un huis clos imposé par la pandémie de coronavirus.

"C’est difficile de joueur devant des gradins vides. Mais on sait qu’ils sont avec nous. C’est une crise mondiale qui ne se résume pas qu’à l’Algérie. Nous allons faire le maximum pour leur offrir un beau spectacle à la télévision".

Blessé légèrement à la cheville, Benlameri est incertain pour le rendez-vous de jeudi. Le staff technique a appelé en renfort le défenseur de l’ES Tunis (Div.1 tunisienne) Abdelkader Bedrane pour parer à un éventuel forfait.

A la veille de la 3e journée du groupe H, l'Algérie occupe la 1re place avec 6 points, devant respectivement le Zimbabwe (4 pts) et le Botswana (1 pt), alors que la Zambie ferme la marche avec 0 point. Les deux premiers du groupe se qualifient pour la phase finale de la CAN-2021.

Pin It