Source SMS: L’ailier algérien de Manchester City, Riyad Mahrez, raconte le parcours de la sélection algérienne à la CAN 2019, et plus particulièrement de son coup-franc victorieux en demi-finale contre le Nigéria.

En 2014, alors qu’il commençait tout juste à faire parler de lui avec Leicester, Riyad Mahrez, né en France, a fait le choix d’opter pour l’Algérie.

Devenu par la suite un top joueur, l’ailier de Manchester City aurait clairement pu avoir sa place chez les Bleus à l’heure actuelle. Mais le natif de Sarcelles n’a aucun regret, comme il l’a signifié à l’occasion d’un direct sur Instagram avec le journaliste de beIN Sports, Smaïl Bouabdellah. Au moment d’évoquer son coup franc victorieux contre le Nigeria (2-1) en demi-finale de la CAN 2019, le Fennec a ainsi assuré : « Ça vaut 1 000 Coupes du monde avec la France. (…) Quand j’étais au top, meilleur joueur de Premier League, tout le monde me disait : ‘tu aurais pu être en équipe de France, etc’. Mais je ne vis pas dans les ‘t’aurais été’. Le présent c’était l’Algérie, on était en train de souffrir, il fallait que je trouve une solution pour nous sortir du truc ». Plus que fier d’avoir offert à l’Algérie sa deuxième CAN après 29 ans d’absence, le natif de Sarcelles n’a aucun regret. SMS

Pin It