La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé que les contrats des joueurs demeurent valables, jusqu’à la fin de l’actuelle saison 2019-2020, suspendue depuis le 16 mars en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

"Pour préserver l’intégrité de la compétition et les intérêts des clubs, les contrats des joueurs demeurent valables jusqu’à la fin de l’actuelle saison 2019-2020, quelle que soit la mention datée ou non (fin de saison) sur lesdits contrats. Le nombre de joueurs en fin de contrat et concernés par cette décision est de 200, dont 105 pour la Ligue 1 professionnelle et 95 pour la Ligue 2. Les joueurs en prêts sont au nombre de 9 (5 en Ligue 1 et 4 en Ligue 2", a indiqué l’instance fédérale dans un communiqué publié mercredi sur son site officiel.

Des sujets d’ordre juridiques, réglementaires, financiers et autres organisationnels, ont été évoqués lors de la première réunion d’un groupe de travail, tenue mardi par vidéoconférence, sous la présidence du premier responsable de l'instance fédérale Kheireddine Zetchi, afin de prendre en charge les difficultés nées de la crise sanitaire du nouveau coronavirus (Covid-19). Concernant les contrats arrivant à expiration à la fin de la saison, ou les nouveaux contrats déjà signés, la FAF a affirmé qu'elle "entérinera la suspension de la relation de travail entre les joueurs/entraîneurs/membres des staffs techniques et leurs clubs employeurs respectifs, en raison de la cessation de toute activité footballistique due à un cas de force majeure qu’est la pandémie du Covid-19". Pour éviter un éventuel litige entre le joueur et le club sur l’exécution d’un contrat comme les parties l’avaient initialement prévu , "la FAF invite tous les clubs (employeurs) et les joueurs – entraîneurs (employés) à collaborer et négocier pour trouver un accord écrit (dont une copie sera remise aux instances du football) relatif aux conditions de travail applicables pour la période au cours de laquelle les compétitions sont suspendues, et ce en préservant les intérêts des deux parties. Les négociations sont menées sous l’égide de la Ligue de football professionnelle (LFP)".

Concernant la prochaine période d’enregistrement (mercato estival), l’instance fédérale souligne qu’elle "sera adaptée aux dates de fin de l’actuelle saison 2019-2020 et le début de la prochaine saison (2020-2021), dans le respect de la durée de la limite maximale (à savoir 16 semaines), prévue par la réglementation. La FAF est donc autorisée à modifier les dates de la saison et de la période d’enregistrement -directement dans TMS et en la notifiant à la FIFA-".

Enfin, s’agissant du volet relatif à la reprise de la compétition, le groupe de travail a estimé qu’il était "prématuré de s’y prononcer en l’absence de visibilité sur le début de la période de déconfinement et le retour graduel à une vie normale. Toutefois, il a été décidé de charger la LFP de mettre en place une commission, à laquelle se joindront la Direction technique nationale (DTN) et la Commission médicale fédérale de la FAF, pour étudier la meilleure possibilité d’établir un scénario de reprise de la compétition".

Pin It