C’est aujourd'hui, mercedi, à 18 heures, au stade du 5 Juillet à Alger, que sera donné le coup d’envoi officiel de la cérémonie d’ouverture de la 3e édition des Jeux africains de la jeunesse (JAJ) 2018.

Onze ans après avoir abrité les Jeux africains-2007, l'Algérie renoue avec la compétition continentale en accueillant cette 3e édition des JAJ-2018 qui verra la participation de quelque 3.000 athlètes issus de 54 nations, engagés dans 30 disciplines. Beaucoup moins médiatisés, les Jeux africains de la jeunesse, réservés aux jeunes ne dépassant pas les 18 ans, sont encore au stade de l’apprentissage mais cela ne signifie nullement qu'ils n'ont pas reçu leurs premiers échos positifs. Pour garantir le bon déroulement des JAJ-2018, l'Algérie n'a ménagé aucun effort. Elle veut offrir les meilleures conditions d`accueil, d`entraînement, d'hébergement et de compétition aux sélections et aux sportifs participants du continent africain. D'importants moyens matériels et humains ont ainsi été déployés dans les deux villes retenues par le Comité d'organisation des JAJ (COJAJ) pour abriter les compétitions, en l'occurrence Alger et Tipasa. Cette dernière va abriter les athlètes, staffs et officiels des épreuves d'aviron, de canoë et de tir sportif. Concernant la couverture médiatique, le Centre international de presse (CIP), équipé de toute la panoplie des fonctions multimédias pour permettre aux journalistes, photographes et cameramen d'effectuer leur travail dans  les meilleures conditions possibles, déménagera à cette occasion au stade 5-Juillet. Deux centres de presse seront également installés à la salle Harcha et à La Coupole. Des activités extra-sportives sont programmées en marge des compétitions. A cet effet, une manifestation culturelle intitulée "L'Algérie accueille l'Afrique" sera organisée avec un programme spécial d'animation culturelle à l'occasion de la manifestation "Dar Dzaïr".

Pin It