Le wali d'Alger, Abdelkhalek Sayouda a mis l'accent, samedi, sur l'impératif achèvement des travaux d'aménagement et la réception, avant le 10 octobre prochain, des stades du 20 août 1955 (commune de Belouizdad), de Rouiba, d'El Mohammadia et de Dar El Beida. 

S'exprimant lors d'une visite de travail et d'inspection l'ayant conduit à nombre de chantiers d'infrastructures sportives, notamment les stades du 20 août 1955 (commune de Belouizdad), du Chahid Abdelkader Kessal (Rouiba), du Chahid Omar Berrabah (Dar El Beida) et du 1er novembre (El Mohammadia), M. Sayouda a relevé la nécessité d'achever, avant le 10 octobre prochain, les travaux au niveau de ces 4 stades car étant homologués par la Ligue de football professionnel (LFP) pour accueillir les différents matchs de la 1ere et 2eme divisions et garantir des espaces d'entrainements en prévision de la participation des clubs algérois aux différentes compétitions sportives continentales et internationales.

Le wali d'Alger a rappelé, dans ce cadre, les entreprises et les bureaux d'études chargés de la réalisation des travaux d'aménagement de la nécessité de "respecter les délais de réception et des normes de sécurité à l'intérieur de ces structures sportives", d'autant, a-t-il dit, que la capitale pâtit d'un déficit en matière d'infrastructures sportives. 

Certains stades n'ont pas été homologués cette année pour raison de travaux, a-t-il précisé, soulignant que l'achèvement des travaux au niveau de ces stades dans les délais fixés devra réduire la pression sur le stade de Bologhine "Omar Hamadi" et du 5 juillet, et permettre à toute les équipes sportives d'organiser des rencontres "en toute tranquillité".

Au chantier du stade Chahid Abdelkader Kessal (Rouiba), devant être réceptionné le 12 août dernier, le wali d'Alger a donné des instructions à l'effet de prendre "des mesures rigoureuses et adresser des sanctions et des pénalités de retard" à l'entreprise de réalisation ainsi qu'au bureau d'études.

Concernant la piscine olympique jouxtant le stade de Rouiba, le responsable a indiqué que le contrat a été résilié, aujourd'hui, avec l'entreprise de réalisation "qui n'a pas respecté le cahier des charges et qu'une autre entreprise a été chargée de parachever le projet dans les délais fixés", vu le retard accusé dans la réalisation du projet, en dépit de deux mises en demeure adressées à cette entreprise.

 Au stade Omar Benrabah (commune de Dar El Beida), M. Sayouda a indiqué que la structure était prête et pourra abriter, dès dimanche, les différentes rencontres. Toutes les entreprises publiques de wilaya, à l'instar d'ASROUT , EDEVAL, Ateliers d'Alger et ERMA ont été instruites d'intensifier les efforts pour l'aménagement de ces stades dans les plus brefs délais.

Dans ce cadre, le wali a fait savoir qu'une enveloppe de plus de 50 milliards de centimes du budget de la wilaya a été dégagée pour l'aménagement et la réhabilitation de ces stades, à l'exception du stade de Rouiba qui a été financé dans le cadre d'un budget communal.

 
 
Pin It