L’Algérie, championne d'Afrique 2019, s'est hissée à la 40e position (+28 places), lors de l'édition de juillet du classement mondial de la Fédération internationale de football (FIFA) publiée jeudi. Les champions d'Afrique algériens sont logiquement les plus grands bénéficiaires du classement FIFA pour la Zone Afrique du 25 juillet. En juin, les "Verts" pointaient à la 68e place avec un total de 1346 points.

A l'issue de la CAN-2019, ils ont engrangé pas moins de 117 unités de plus qui les ont propulsés à la 4e place au classement africain, derrière le Sénégal (1er), malheureux finaliste de la CAN, la Tunisie (2e et 29e mondiale), éliminée en demi-finales et le Nigeria (3e et 33e mondial), aussi écarté au même stade de la compétition. Auteur d'un sans faute en Egypte, l'Algérie a non seulement remporté son second trophée continental, après 29 ans d'attente (le 1er en 1990 en Algérie), mais également enregistré la plus grande progression en termes de points (+117) de toutes les sélections inscrites au classement FIFA et la plus grande progression en termes de places (+28), avec le plus grand nombre de matches disputés aux côtés du Sénégal et du Nigeria (8). De son côté, le Sénégal, finaliste de la CAN-2019, a intégré pour la première fois le Top 20 mondial, avec une progression de deux places (+35 points). Le Nigeria, lui, pointe désormais à la 33e place mondiale (+12). La même progression en termes de places (+12) a été réalisée par le surprenant quart-de-finaliste Madagascar qui occupe une 96e position historique. Par contre, d'autres sélections africaines ont perdu du terrain, pénalisées par leur parcours lors du rendez-vous égyptien. Dans ce sillage, la Tunisie, éliminée en demi-finales, a perdu quatre places, mais reste collée au Top 30 mondial, avec sa 29e position, tout comme le Cameroun, déchu de sa couronne africaine mais qui ne perd que 2 places (53e position). De tous les pays africains, le Burundi aura enregistré le plus grand recul en termes de places (148e, -14). Le classement mondial de juillet a présenté un certain nombre de changements significatifs et enregistré d'autres bénéficiaires, avec les nouveaux champions des trois confédérations. Le Brésil (2e, +1), nouveau roi d’Amérique du Sud, devance désormais la France (3e, -1) et talonne le leader belge de 20 petits points. D’autres équipes en vue lors de la Copa América ont sensiblement amélioré leur rang, à commencer par les trois quarts-de-finaliste que sont l’Uruguay (5e, +3), la Colombie (8e, +5) et le Venezuela (26e, +7), qui atteint le meilleur classement de son histoire. Grâce à sa troisième place, l’Argentine (10e, +1) complète un remarquable quatuor sud-américain au sein du Top 10. Le Mexique (12e, +6), vainqueur de la Gold Cup, et les Etats-Unis (22es, +8), battus en finale, effectuent une excellente opération comptable, tout comme Haïti (83e, +18), demi-finaliste surprise.

Le prochain classement FIFA sera publié le 19 septembre.

Top 10 africain:

1- Sénégal (20e mondial)

2- Tunisie (29e)

3- Nigeria (33e)

4- Algérie (40e)5- Maroc (41e)

6- Egypte (49e)

7- Ghana (50e)

8- Cameroun (53e)

9- RD Congo (56e)

10- Côte d'Ivoire (57e).

Pin It