Le sélectionneur de l'équipe d'Algérie de football Djamel Belmadi a estimé qu'il y avait "encore des choses à rectifier" pour permettre aux Verts d'être au top, à six jours de leur entrée en lice à la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin - 19 juillet), le 23 juin face au Kenya. "Dire que nous sommes prêts avec certitudes ne serait pas honnête de ma part.

Je pense qu’on a des choses à rectifier mais quand on regarde tout ce qui se passe autour de nous, avec la seconde défaite du Maroc aujourd’hui, celle de la Côte d’Ivoire face à de supposées petites équipes, on remarque qu'il y’a beaucoup de difficultés à les battre", a affirmé le coach national au site spécialisé Dz Foot. Le sélectionneur national s'exprimait au terme de la victoire décrochée dimanche à Doha à huis clos face au Mali (3-2), à l'occasion du deuxième et dernier test amical préparatoire, après celui disputé mardi face au Burundi (1-1). Aujourd’hui toutes ces équipes majeures souffrent, à l’exception du Sénégal qui a gagné 1-0 face au Nigeria, dans des oppositions face à ces soi-disant petites équipes. Le principal enseignement c’est qu’il n’existe plus sur le contient de petites équipes et ça je pense que tout le monde l’a compris", a-t-il ajouté.

Pin It