Propos recueillis par O.M.

C’est Mohamed Guemroud très déçu et affecté qu’on a contacté hier, suite à la décision de la direction de recruter un autre arrière droit en l’occurrence Belaili Amir.

Une façon de lui montrer la porte de sortie d’après ses dires : « après le recrutement de Belaili, j’ai compris qu’il n’avaient pas besoin de mes services. Je pars avec un pincement au cœur, car j’aurai souhaité poursuivre l’aventure avec mon club de toujours. Mais je ne peux pas car je veux jouer régulièrement et la direction ne m’a pas fait confiance »

« La direction ne m’a pas estimé à ma juste valeur »

L’arrière droit des Canaris du Djurdjura a estimé aussi que les dirigeants à leur tête le président Cherif Mellal ne l’ont pas estimé à sa juste valeur, une manière de lui dire qu’on n’a pas besoin de vos services. Il nous déclare à ce sujet ce qui suit : « ils m’ont fait une proposition par du tout à la hauteur de mes aspirations en revoyant mon salaire à la baisse. Ce que je n’ai pas accepté, car je m’attendais à ce que je sois augmenté ou garder le même salaire. Je me suis donné un temps de réflexion et finalement ils ont décidé d’engager un autre arrière droit. J’ai compris qu’il est de préférence pour moi de changer d’air. Mellal ne m’a pas estimé à ma juste valeur, alors qu’il y a des joueurs qui touchent plus que moi et n’ont rien montré »

« J’ai des offres et je vais trancher dans les prochains jours »

Pour ce qui est de sa prochaine destination notre interlocuteur s’est contenté de nous dire ce qui suit : « j’ai reçu plusieurs offres et je vais les étudier avec mon manager. De toutes les façons d’ici quelques jours je prendrai une décision concernant mon avenir. Tout va s’éclaircir incessamment. Je vais opter pour un club qui va me permettre de jouer régulièrement et pas celui où je vivrai la même situation vécue cette saison avec la JSK où j’ai tout le temps chauffé le banc »

« Je souhaite bonne chance à mon club du cœur et j’espère qu’il retrouvera son lustre d’antan »

En conclusion Mohamed Guemroud souhaite une grande réussite à son club de toujours pour la prochaine saison sportive et qu’il retrouve sa place qui lui sied parmi les grands du championnat national de ligue une mobilis : « je demande pardon aux supporters kabyles auxquels je voue un grand respect. Je suis vraiment déçu de quitter le club où j’ai fait toutes mes classes. Mais le football est ainsi fait, un jour tu es là et l’autre jour tu es dans un autre club. Je souhaite bonne chance à la JSK et j’espère que l’équipe renouera avec ses traditions la saison prochaine, en gagnant des titres ou à la limite de jouer les premiers rôles et faire partie des équipe du podium».

 

 

Pin It