Par Omar Moussi

La confédération africaine de football a suspendu l'arbitre international algérien Abid Charef jusqu'à nouvel ordre.

L'instance africaine de football a sanctionné ce référée qui a officié le match aller de la ligue des champions africaine entre l'Ahly du Caire et l'ES Tunis au Caire, où il a sifflé trois penaltys aux Pharaons. Les dirigeants de l'ES Tunis, n'ont pas digéré cette défaite sur le score de 3 à 1, en accusant l'arbitre international algérien Abid Charef d'être derrière, en accordant deux penaltys pas du tout valables au Ahly du Caire. Ils ont rédigé un rapport transmis à la CAF, qui a pris note à son tour, avant de prononcer la sentence mardi. Abid Charef sera entendu aussi par cette instance, en répondant à ces accusations d'avoir touché de l'argent (200000$) du club égyptien, en contre partie de l'aider à gagner avec un score large. Pour rappel, au match retour à Radès à Tunis, l'ES Tunis s'est imposée sur le score de 3 à 0 et a réussi à renverser la vapeur en s'offrant le trophée africain. Quand à Abid Charef, ce dernier risque une lourde sanction, après sa comparution devant la commission de discipline de la CAF dans les prochains jours.

 
Pin It