Par Omar Moussi
La JS Kabylie a enregistré sa première défaite de la saison au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou à la surprise générale. C'est le champion en titre le CSC qui lui a damé le pion, en raflant la mise avec le score de deux buts à zéro. Les Constantinois ont réussi à ouvrir la marque par Beldjilali sur un coup franc bien botté en ne laissant aucune chance au gardien Salhi qui a une part de responsabilité, car il pouvait l'éviter et ce à la 21'. Malgré les nombreuses occasions des Hamroune, Uche, Tafni et Benyoucef. Sur cet avantage d'un but à zéro que s'achève la première mi-temps en faveur du CSC. Les visiteurs sont revenus en deuxième mi-temps avec la ferme intention de doubler la mise et c'est le cas pour les Kabyles qui ont repris le jeu, avec l'objectif d'égaliser. Mais la réussite a été encore une fois du côté des poulains de Lyès Arab. Puisque le capitaine Sid Ali Lamri a réussi à tromper les défenseurs kabyles novices sur l'action en cassant l'hors jeu et en allant tranquillement battre le portier Salhi. C'est le KO et le CSC mène 2 à 0. Franck Dumas opère des changements en faisant entrer Renai, Boukhenchouche et Beelkacemi, mais la réussite a fait défaut à ces derniers. L'arrière garde du CSC bien en place a su comment annihiler toutes les tentatives des coéquipiers de Massinissa Tafni. Une victoire amplement méritée des Sanafir qui mettent fin à cette série de mauvais résultats qui a trop duré. Alors que la JSK est en perte de vitesse avec déjà deux défaites, lors des trois derniers matchs joués. 
 

Garanti sans virus. w
Pin It