Le secrétaire général de l’Organisation nationale des enfants des moudjahidine (ONEM), Khalfa M’barek, a mis l'accent, samedi à Aïn Defla, sur l’importance de la transmission à la jeune génération des idéaux défendus par les moudjahidine et les chouhada pour préserver l’unité du pays, avant d'annoncer la tenue du Congrès national avant la fin de l’année.

 Intervenant dans le cadre du congrès régional des wilayas du centre, abrité par Aïn Defla, M. M’barek a indiqué que l’ONEM, porteuse du message de la Révolution de novembre 1954, s’emploie à "transmettre aux jeunes les idéaux défendus par les vaillants moudjahidine et les chouhada, une action à même de renforcer l’unité du pays, ainsi que l’appartenance à la nation." "La responsabilité de l’organisation des enfants des moudjahidine est assurément des plus grandes dans la perpétuation des idéaux défendus par ceux qui sont tombés au champ d’honneur ainsi que par les moudjahidine dont les sacrifices ont permis au pays de recouvrer la liberté", a-t-il  souligné. Tout en soutenant que l’ONEM "oeuvre à la cohésion de la famille révolutionnaire", le SG de l'ONEM a exhorté les enfants des moudjahidine à "bannir l’individualisme et la course derrière les privilèges", les appelant à mettre l’intérêt de la nation au dessus de toute autre considération. "Nos glorieux prédécesseurs ne se sont pas sacrifiés pour les intérêts matériels de ce bas-monde, ni pour s’accaparer les postes de responsabilité, mais pour que le pays fasse partie du Gotha des nations", a-t-il martelé. Il a, par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité de faire preuve de vigilance et de mobilisation pour "déjouer les complots ourdis par ceux qui veulent ternir l’image de l’organisation et lui porter atteinte". "Les attaques dont nous faisons l’objet ne visent pas ma personne, car ma carrière est derrière moi, mais ciblent l’organisation dans son ensemble pour l’empêcher de mener à bien sa mission dans l’édification du pays", a-t-il soutenu.

Pin It