Dans un communiqué rendu public ce dimanche, le Commandement de la Gendarmerie Nationale organise, une campagne nationale de sensibilisation au profit des usagers de la route, à l’occasion du mois du Ramadhan, ayant pour slogan: « Durant le Ramadhan, prendre le risque peut gâcher la joie de votre famille».

Dans le but de renforcer le travail de proximité, le Commandement de la Gendarmerie Nationale a lancé une campagne nationale de sensibilisation au profit des usagers de la route, à l’occasion du mois de Ramadhan, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, au niveau de son territoire de compétence, une campagne qui s’étend du 10 au 30 Mai 2019. Les résultats et les statistiques positifs enregistrés durant le premier trimestre de l’année 2019, en comparaison avec la même période de l’année précédente, ont montré une baisse importante dans le nombre des accidents de la route avec un taux de 14.77%, ainsi que dans le nombre des morts et des blessés, respectivement avec un taux de 06,23% et 15.66%, tandis que, le facteur humain reste en tête des causes des accidents de la route avec un taux de 91.53%. Sur cette base et sous le slogan « Durant le Ramadhan, prendre le risque peut gâcher la joie de votre famille. », il a été décidé d’organiser une campagne nationale de sensibilisation, pour accompagner les usagers de la route notamment les conducteurs des différentes catégories de véhicules et les sensibiliser sur les dangers des accidents routiers et leur impact tragique, durant ce mois sacré qui se caractérise par certains agissements et comportements négatifs, ayant un impact direct sur la conduite (continuer à conduire malgré la fatigue, la nervosité). Cette campagne se concentre sur les conseils et orientations présentés aux usagers de la route néanmoins les efforts vont s’accentuer sur la sensibilisation aux dangers :

- Le manque de sommeil, la fatigue et l’épuisement et leur impact sur la conduite.

- L’excès de vitesse notamment avant l’heure de la rupture du jeûne.

- Le manque de concentration durant la conduite aux dernières heures qui précédent l’heure de la rupture du jeûne;

- La nervosité et les querelles durant la conduite qui caractérisent cette période de l’année.

- Les manœuvres dangereuses sous toutes les formes pour arriver à l’heure ;

- Le changement comportemental qui accompagne le jeûne et son influence sur la manière de conduire ;

- Utilisation de toutes les sources de diversion au cours de la conduite ;

- Les dangers de la conduite après « El-iftar » et durant la nuit pour une longue durée avec l’impact du facteur de l’éveil. Enfin, les unités de la Gendarmerie Nationale à travers les 48 wilayas garantissent une disponibilité permanente, de nuit comme de jour, pour prendre en charge les appels des citoyens, pour leur venir en aide et les orienter. Le numéro vert 1055 de la Gendarmerie Nationale, reste au service et à la disposition des citoyens pour demander aide et assistance en cas de nécessité. Les conducteurs et les usages de la route peuvent recourir au site électronique « TARIKI.DZ » (via le site, l’application mobile ou sa page Facebook) pour s’informer sur l’état des routes. Les citoyens peuvent aussi, consulter le site électronique « https//:ppgn.mdn.dz » pour déposer une pré-plainte à distance. A cette occasion, le Commandement de la Gendarmerie Nationale souhaite à tous les citoyens « Ramadhan Karim », et appelle les usagers de la route au respect du code de la route, à se conformer aux règles de la bonne conduite et à éviter l’excès de vitesse, en particulier avant l’heure de « l’El-iftar », pour leur sécurité et la sécurité des autres.

Pin It