Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé vendredi un message de condoléances à la famille de l'ancien Premier ministre marocain, Abderrahmane El-Youssoufi, décédé à l'âge de 96 ans, dans lequel il affirmé que le défunt était un "homme d'Etat chevronné" et un "militant maghrébin exemplaire". Voici le texte intégral du message:

"Au nom d'Allah Clément et miséricordieux : "Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d'entre eux ont atteint leur fin, et d'autres attendent encore, et ils n'ont varié aucunement (dans leur engagement)"

J'ai appris avec une profonde tristesse et une grande affliction le décès tragique du grand militant maghrébin, le Professeur Abderrahmane El-Youssoufi que Dieu ait son âme, après une longue vie politique qu'il a consacrée à défendre la classe ouvrière, les valeurs de la liberté et de la Justice, portant ses convictions partout où il se rendait, jusqu’à ce qu'il rende l’âme et soit rappelé, aujourd'hui, auprès de Dieu.

Les Algériens se rappellent encore que le leader maghrébin, feu Abderrahmane El-Youssoufi était parmi les premiers à avoir soutenu la Guerre de libération bénie, dès son déclenchement, et coopéré avec ses dirigeants, vu qu'il était en contact permanent avec eux pour libérer la région de l'occupation étrangère abominable. Il a d'ailleurs écrit cela dans ses mémoires, citant à titre particulier les Martyrs Larbi Ben-M'hidi et Mohamed Boudiaf, que Dieu ait leurs âmes. 

Durant son parcours militant, le regretté Abderrahmane El-Youssoufi, que Dieu ait son âme, a séjourné, à différentes reprises, en Algérie, des séjours qui ont permis à tous ceux qui ne le connaissaient pas de découvrir en lui les qualités d'un homme d'Etat chevronné et d'un militant maghrébin exemplaire qui œuvre avec dévouement à jeter les passerelles de fraternité et de coopération entre les peuples maghrébins et aspire par la force du croyant sincère à réaliser le rêve des générations successives de bâtir l’édifice de l’Union du Maghreb arabe uni qui sert l’intérêt de ses peuples dans la solidarité, la fraternité et la paix, loin de toutes influences étrangères qui s’opposent à ses ambitions légitimes.

Pour honorer son âme pure, l'actuelle génération des jeunes du Grand Maghreb arabe se doit de poursuivre ses efforts inlassables pour réaliser ce rêve pour lequel a milité le professeur défunt Abderrahmane El-Youssoufi aux côtés d’une élite d’Hommes du Maghreb arabe.

Puisse Dieu Tout-Puissant accorder au défunt Sa Sainte Miséricorde et l'accueillir en Son Vaste Paradis. Je vous présente, en mon nom et au nom du peuple algérien mes sincères condoléances et l’expression de ma compassion. "Tout ce qui est sur la Terre est périssable, seule perdurera la Face de ton Seigneur, auréolée de majesté et de gloire".

Pin It