Le Holding Algeria Chemical Specialities (ACS) a élaboré un plan stratégique pour préserver la capacité de production de ses 32 sociétés publiques et les postes d’emploi face aux problèmes causés par la pandémie du Covid-19, a affirmé lundi à Alger le PDG ce Holding, Abdelghani Benbetka.

Lors d’une rencontre entre le Holding ACS et la Fédération nationale des travailleurs du pétrole, du gaz et de la chimie (FNTPGC), M. Benbetka a indiqué que la crise sanitaire mondiale de la Covid-19 et la baisse des prix du pétrole «ont eu un impact négatif sur le rendement des sociétés et des filières du Holding », ce qui a nécessité l’élaboration de ce plan stratégique qui permettra d’améliorer le rendement de ces sociétés, y compris la préservation des postes d’emploi.

Dans le même contexte, il a reconnu que la crise de la Covid-19 « a causé de nombreux problèmes entre les travailleurs et les dirigeants » concernant la façon d'appréhender cette crise sanitaire, appelant à «l’ouverture d’un large dialogue entre les dirigeants et les travailleurs à tous les niveaux au sein des sociétés, des filières et des directions afin de résoudre ces problèmes et trouver des solutions acceptables par les deux parties.

 «Cette rencontre entre le Holding ACS et la FNTPGC vise à résoudre ces problèmes et à sortir avec des recommandations pour préserver la capacité de production des sociétés et les postes d’emploi, a souligné le même responsable.

De son côté, le Secrétaire général de la FNTPGC, M. Hamou Touahria a estimé que les sociétés relavant du Holding «souffrent de nombreux problèmes, certains sont relatifs aux salaires et d’autres aux équipements qui sont à renouveler impérativement».

La voie du dialogue entre dirigeants et travailleurs permettra de hisser le rendement des sociétés, d’éviter les problèmes et de les résoudre au niveau interne.

Intervenant à cette occasion le SG de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Salim Labatcha a souligné la nécessité «d’imposer un large dialogue et une grande concertation entre les dirigeants de ces sociétés et les travailleurs afin de résoudre sérieusement et efficacement les réels problèmes ».

 « Le dialogue et la concertation entre les dirigeants et les travailleurs ne devront pas se limiter au niveau central du Holding, mais devront englober toutes ses filières, en écoutant les préoccupations des travailleurs et en assurant la stabilité pour l’édification d’une Algérie nouvelle», a-t-il ajouté.

Pin It