Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a affirmé qu'il ne prendra pas seul la décision d'ouvrir les écoles, au titre de l'année scolaire 2020-2021, mais en concertation avec le Comité scientifique et les médecins.

"Je ne prendrai pas seul la décision d'ouvrir les écoles, et cette décision ne sera pas autoritaire mais prise de concert avec les médecins algériens et le Comité scientifique national qui assumera ses responsabilités", a indiqué le Président Tebboune lors d'une entrevue avec les représentants de médias nationaux diffusée dimanche.

Dans le même contexte, le président de la République a cité le cas de pays européens "qui ont ouvert les classes et repris les cours, mais ont qui ont été contraints de refermer les écoles après avoir constaté que les enfants étaient exposés, eux aussi, à la contamination au coronavirus", s'interrogeant par la même "si l'objectif est d'appliquer le programme d'enseignement ou de protéger le citoyen".

L'Algérie a opté pour "la protection du citoyen", a-t-il souligné, annonçant la possibilité de programmer la rentrée scolaire en fonction de la situation pandémique de chaque wilaya. Le nombre de contamination au coronavirus en Algérie connait une tendance baissière, d'ailleurs 17 ou 18 wilayas n'ont enregistré ces derniers temps aucun cas positif, a-t-il conclu. 

Pin It