Les restes mortuaires de premiers résistants algériens à l'occupation française, dont Cheikh Bouziane et Chérif Boubaghla, rapatriés vendredi de France à bord d'un avion militaire, reposent désormais au carré des martyrs de l'El-Alia, un retour à la terre qui les a vus naitre et pour laquelle ils ont consenti au sacrifice suprême.

En ce jour ensoleillé, ô combien symbolique du 5 juillet, coïncidant avec le 58e anniversaire de l'indépendance et la fête de la jeunesse, ces héros nationaux du 19e siècle, parmi lesquels Moussa El-Derkaoui, Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui et Mohamed Ben-Allel Ben Embarek, retrouvent enfin la terre natale qu'ils ont irrigué de leur sang, avec en sus des funérailles dignes de leurs hauts faits d'armes.

A la hauteur de leur statut, c'est lors d'une cérémonie grandiose que les restes d'un premier contingent de résistants algériens (24 crânes), drapés de l'emblème national, ont été accueillis vendredi à l'aéroport international Houari Boumediene à Alger, en provenance de France où ils étaient séquestrés, des années durant, au Musée d'histoire naturelle de Paris. Moment fort de l'histoire de l'Algérie: les restes mortuaires des premiers résistants algériens à la colonisation française sont enfin parmi les leurs, des années après avoir été exhibés comme des butins et des trophées de guerre par des missionnaires coloniaux, guidés par un ethnocentrisme

largement condamné par l'histoire. Lors de cette cérémonie, l'émotion était telle que nombre de personnes présentes, dont des hauts responsables du pays, à leur tête le président Tebboune, avaient du mal à retenir leurs larmes. Les cercueils portant les restes mortuaires des 24 chefs de la Résistance populaire ont été posés, par la suite, au hall du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria, sur des tréteaux par les élèves officiers de l'Académie militaire de Cherchell, avant de les entourer de gerbes de fleurs. Ils ont été exposés au public durant toute la journée du samedi dans le hall du Palais de la Culture pour un dernier hommage.

 

 

Pin It