Vente à coup de millions de dinars de fausses décisions d’attribution de chalets,  squatte de chalets, casses, vandalismes, vols de biens, agressions contre les véritables propriétaires, chantages et menaces verbales…

Les habitants, hommes, femmes et enfants du site de chalets de Sghirate/Le figuier Boumerdes vivent la peur au ventre suite à cette situation qu’ils considèrent comme criminelle. Une bande de repris de justice à leur tête un individu roulant a bord d’un véhicule Renauld, connu des services de sécurité, puisqu’il serait impliqué dans différentes affaires en justice, principalement le trafic  de chalets.

Cette bande s’est constituée en un véritable réseau de marchandage de chalets, impliquant même certains agents de l’administration. Interrogé à ce propos, un représentant des habitants, B. H’MIDOUCHE dira  «comment expliquez-vous l’existence des décisions d’attributions de chalets durant ces derniers temps, alors que les décisions d’attributions officielles de chalets à titre social, après relogement des sinistrés ont eu lieu entre 2005/2006/2007/2008».

Plus grave encore, ces fausses décisions sont attribuées à l’extérieur même de l’administration de wilaya, pour des personnes inconnues qui vont directement casser, squatter le chalet indiqué par le vendeur de décision et volé les biens d’ autrui. H’MIDOUCHE veut démasquer le vendeur de décisions et chalets en lançant un défi à l’administration de la Daira, de l’APC et ou de la wilaya, de «donner un nom d’un responsable direct qui a réuni une commission d’attribution en statuant dans une quelconques attribution ou réattribution officiellement reconnue par le wali, sur instruction du Premier ministre seul habilité a donner des orientations politiques quant à l’attribution des chalets à titre social». A ce titre, les habitants du site des chalets de SGHIRATE/ Figuier dénoncent le silence incompréhensif, sinon « complice » de l’administration.

Ils appellent le ministre de la Justice à ouvrir une information judiciaire urgente, afin de stopper ce crime organisé et de sécuriser les habitants qui n’arrivent plus à quitter leur domicile, pour subvenir à leurs besoins quotidien.  

 

 

Pin It