Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé dimanche à Batna que les données des directions de la santé et de la population de toutes les wilayas du pays sont "la seule source qui alimentent quotidiennement la plateforme numérique relatives aux statistiques des cas du Covid-19 enregistrés à travers le pays".

"Toutes les données des directions de la santé et de la population du pays envoyées quotidiennement sont prises en considération dans la plateforme numérique et annoncées telles qu’elles sont et sans changement", a précisé le ministre, en marge d’une visite à l’établissement public hospitalier (EPH) de Batna dans le cadre d’une visite de travail effectuée en compagnie de la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Kaouter Krikou. Le ministre qui a tenu une réunion avec le staff médical et paramédical de cette structure de santé, chargée de la prise en charge des cas confirmés atteints du Coronavirus, a relevé que ce virus constitue "un danger national et la manière de le contenir est une priorité en cette conjoncture exceptionnelle".

Il a dans ce sens ajouté que la situation sanitaire actuelle a été à l’origine du report de plusieurs activités au sein des établissements dépendant du secteur public de la santé. Le ministre qui a eu à écouter les préoccupations soulevées par le staff médical et paramédical s’agissant des conditions de prise en charge des cas du coronavirus, a appelé les responsables locaux du secteur à impliquer les commissions scientifiques de la santé dans la prise de certaines décisions relatives à la lutte contre cette épidémie.Dans ce sens, le ministre a donné des instructions pour la mobilisation de l’établissement public hospitalier de Batna à la prise en charge des cas du coronavirus et le transfert du service des maladies respiratoires de cet établissement vers le centre hospitalo-universitaire (CHU) de la même ville.

Le ministre a inspecté au cours de sa visite de travail, 2 laboratoires de dépistage du Covid-19, celui implanté au centre régional anti-cancer (CAC) et un laboratoire de statut privé, au chef lieu de wilaya. Dans les wilayas de Khenchela et Souk-Ahras le ministre accompagné de Mme Krikou avait salué le dévouement et les sacrifices dont ont fait montre les blouses blanches depuis le début de la crise sanitaire et s’est enquis de leurs conditions de travail.

Pin It