Le maître mot est de ‘’rester chez vous et limiter au maximum les déplacements’’

Synthèse A. Timizar : Dans une récente déclaration médiatique, le président du Groupe portuaires SERPORT, Achour Djelloul a appelé les citoyens algériens a êtres conscient des risques élevés de contamination par le coronavirus.

Il dira a ce propos, «il faut absolument respecter les consignes et les directives mises en place actuellement par notre gouvernement dont le maître mot est de ‘’rester chez vous et limiter au maximum les déplacements’’. J’appelle mes concitoyens à éviter les contacts, à porter autant que faire se peut les masques et les protections individuelles, à boire beaucoup d’infusions chaudes et de stériliser vos achats. Il faut penser dès maintenant à se prémunir de tout mal similaire pour l’avenir. Cela dit, j’estime qu’il serait judicieux de reformuler les stratégies économiques en général. C’est les conseils judicieux de l’actuel président du club historique de football USMA d’Alger qui regroupe des milliers de supporters. Sur un autre chapitre, Achour Djelloul n’a pas manqué de faire une réflexion plutôt pertinente sur l’existence du moins dangereuse et surprenante du coronavirus, alors que la technologie mondiale est a bout des doigts. En effet, le président du groupe Serport en homme et responsable averti s’interroge en premier lieu, «comment nous en sommes arrivés là ? Comment se fait-il que cette situation n’a pas pu être appréhendée au tout début de sa propagation par les esprits les plus avérés dans le monde ? Que ce soit sur le plan sanitaire ou stratégique ? Comment se fait-il aussi qu’un virus qui s’est déclaré en novembre 2019 en Chine, ait pu réussir à gagner toute la planète au mépris de toutes les ingéniosités humaines ? Et ce, malheureusement, pour titiller et déstabiliser les organisations les plus alertes et non moins efficaces de ce monde ? Toutes ces questions doivent trouver réponse, et il n’y a aucun mal qu’on les ressasse pour qu’à l’avenir ce mal ne devra plus se reproduire.  La majorité de nos lecteurs de divers horizons s’accordent à dire que les gouvernements doivent impérativement se pencher sur ces différentes questions qui restent sans réponses. A.T.

 

Pin It