La quantité globale des viandes rouges produites localement a atteint 5,219 millions de quintaux durant les huit premiers mois de l'année 2019, contre 5,29  millions de quintaux durant la même période de l'année 2018.

Ce volume représente une légère  baisse  (-1%), a appris l'APS  auprès du directeur général des statistiques agricoles et des systèmes d'informations au ministère de l'Agriculture et du développement rural, Ahmed Badani.  Le taux de croissance de la production des viandes rouges a atteint 1,4%  en cinq ans (2015-2019). D'autres part, les importations des viandes importées ont atteint 381.526 quintaux contre 348.265 quintaux durant la même période de comparaison. La valeur de ces importations a atteint 141 millions de dollars  contre 131 millions de dollars durant les huit premiers mois de l'année 2018, avec une augmentation de 7,63%. En juillet dernier, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif Omari, avait reçu les représentants de la branche des viandes rouges (producteurs, agriculteurs et éleveurs), venus de plusieurs wilayas du pays pour soulever leurs préoccupations. Cette rencontre a permis de soulever les problèmes dont souffrent les professionnels de la branche, notamment les producteurs de viandes bovines qui revendiquent notamment la révision de la mesure portant suppression du Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS).

Pin It