Imprimer

Une surface totale de 20.735 hectares de forêts a été détruite par les incendies à l'échelle nationale en 2019, a déclaré jeudi à Guelma le directeur des opérations auprès de la direction générale de la Protection civile, le lieutenant colonel Saïd Lahyani. 

"Les dégâts enregistrés représentent l'ensemble du couvert végétal forestier, dont des broussailles'', a indiqué le responsable, dans une déclaration à la presse au terme d'un séminaire régional de deux jours au profit des chefs de service de la Protection générale de 24 wilayas de l'est, du centre-est et du sud-est du pays, organisé au siège de wilaya de la Protection civile. Présentant le bilan définitif des incendies recensés durant l'été dernier, le lieutenant colonel Lahyani a fait état également de la destruction de 7.000 palmiers suite aux feux signalés dans les oasis dans le sud du pays. S'agissant des dégâts ayant ciblé les productions agricoles, le responsable, qui a fait part de la destruction de 3.437 ha de céréales, toutes catégories confondues à l'échelle nationale, a mis en avant l'apport des colonnes mobiles installées dans plusieurs wilayas dans la protection d'importantes surfaces des flammes. Les participants à ce séminaire encadré par des directeurs centraux de la direction générale de la Protection civile ont évoqué le bilan final de la saison estivale 2019 à travers les plages du pays, où 131 cas de noyade ont été signalés, dont 75% enregistrés sur des plages non surveillées. Les participants à ce séminaires régional ont été répartis dans des ateliers d'entrainement sur les nouvelles mesures contenues dans les derniers textes de loi relatifs à la préparation et la prévision de la gestion des grands dangers, notamment ceux en rapport avec les plans d'organisation des secours (ORSEC), aux niveaux communal et de la wilaya, ainsi que le plan du site sensible.