Le juge d'audience au tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a ordonné, samedi, de faire sortir son frère Saïd Bouteflika de la salle d'audience, car ayant refusé de répondre aux questions qui lui étaient adressées.

L'audience c'est ouverte dans le cadre du procès d'anciens responsables et hommes d'affaires impliqués dans les affaires le montage automobile et de financement illégal de la campagne électorale du 5ème mandat de l'ex-président de la République, Abdelaziz Bouteflika,  Lorsque le tribunal l'a interrogé s'il avait demandé à l'homme d'affaire Ali Haddad de collecter des fonds pour le financement de la campagne électorale du 5ème mandat de son frère et de les transférer au siège de la société de Haddad, Saïd Bouteflika a refusé de répondre.              Suite à quoi, le président de l'audience a ordonné de faire sortir Saïd Bouteflika de la salle, lequel a été reconduit à bord d'un véhicule de la gendarmerie nationale.L'audience s'est poursuivie par l'audition de la partie civile dans l'affaire de montage automobile, tandis que l'audience de dimanche sera consacrée au réquisitoire du procureur de la République.

 

Pin It