La 14e réunion régionale africaine de l'Organisation internationale du travail (OIT) a débuté mardi à Abidjan (Côte d’Ivoire), en présence de représentants des gouvernements, employeurs et travailleurs des pays africains, dont l'Algérie.

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, dirige la délégation algérienne aux travaux de cette réunion de quatre jours.

Plus de 400 délégués et experts du monde du travail en Afrique participent à cette réunion présidée par le ministre ivoirien du Travail, Pascal Abinan, en présence du directeur général du Bureau international du travail (BIT), Guy Ryder.

Les participants à cette rencontre doivent notamment examiner les progrès accomplis par les pays de la région ces 4 dernières années en ce qui concerne la mise en œuvre de l'Agenda du travail décent, à la lumière du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et de l'Agenda 2063 de l'Union africaine (UA).

Ils doivent aussi examiner le rapport du directeur général du BIT, intitulé "vers plus de justice sociale : façonner l’avenir du travail en Afrique", un document qui "servira de base aux débats en plénière et expliquera les accomplissements du BIT dans la région ces dernières années et présentera les initiatives futures", a-t-on expliqué auprès de l'OIT.

La rencontre a également pour objectif d’adopter une feuille de route "concrète" pour les 10 prochaines années, avec des programmes sur le travail décent sous-régionaux, mais aussi spécifiques à chaque pays, conformément à la position commune de l'Afrique sur les objectifs de développement durable.

La 14e Réunion régionale africaine débouchera sur l'adoption d'un agenda du travail décent pour l'Afrique qui visera à faire progresser la justice sociale au cours de la décennie 2020-2030.

Pin It