Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, a appelé dimanche, depuis Djelfa, les citoyens de cette wilaya à aller massivement aux urnes le 12 décembre prochain ".

Il a estimé que par le vote les algériens vont marqués de leur empreinte la nouvelle ère qui sera inaugurée à l'occasion de l'élection par le peuple algérien de son président en toute liberté et transparence, à la faveur de garanties démocratiques sans précédent".

"En accomplissant leur devoir électoral, à l'instar de tous les Algériens, les citoyens de Djelfa auront contribué à la construction de leur avenir dans le cadre d'un Etat serein et souverain, basé sur la bonne gouvernance pour la prise en charge des préoccupations du peuple et le développement de notre Algérie, dont nous n'avons de pays de rechange", a déclaré le ministre lors de sa visite dans cette wilaya.

"Notre prochain rendez-vous électoral consacrera le choix de notre peuple qui a décidé de barrer la route aux ennemis de l'Algérie, dont les plans malveillants et les complots diaboliques, tant apparents qu'occultes, ont été déjoués par l'Armée nationale populaire (ANP)", a-t-il ajouté. 

Il a souligné, dans ce sens, que "l'Etat a fait de la contribution au succès de cette élection une priorité, en mobilisant toutes les compétences humaines qualifiées et tous les moyens matériels et techniques modernes, afin de montrer l'honorable image de l'Algérie et sa capacité à organiser et à gérer les grands évènements quelles que soient les circonstances et les difficultés".

"L'ANP, digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN), a réitéré sa loyauté aux principes de la Déclaration du 1er Novembre par ses constantes positions de principe, illustrés à travers l'adoption des choix du peuple et son accompagnement jusqu'à leur concrétisation dans le cadre de l'unité et la sécurité totale", a-t-il affirmé.

"Parallèlement à cette consécration du lien indéfectible avec le peuple, l'ANP n'a eu de cesse de se tenir prête et mobilisée pour la préservation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du pays ainsi que ses décisions souveraines qui n'acceptent guère de diktats d'où qu'ils proviennent", a encore dit M. Rabehi.

Dans ce cadre, le ministre de la Communication a estimé que "la responsabilité de la défense du pays et la contribution à son développement est une responsabilité participative et partagée par nous tous, individus et institutions, au nom de la morale et du devoir à partir de la cellule familiale même, dont le rôle est important dans l'éducation des générations. Des générations fières de leurs identité et de leur authenticité et en mesure de promouvoir leur pays grâce aux connaissances et compétences scientifiques et culturelles qu'ils auront acquis".

Soulignant ela contribution des autres institutions et organes, au niveau central et local, au soutien de ce rôle en appui à l'avancement du pays sur la voie de nouveaux processus et perspectives à même de restituer au citoyen sa dignité et conduire l'Algérie vers le progrès et la prospérité", M. Rabehi a précisé que le secteur de la Communication "veille à s'acquitter de son devoir dans l'information du citoyen en toute crédibilité et avec professionnalisme, en focalisant la lumière sur l'effort de développement et en accompagnant les développements de la situation dans le pays et dans le monde qui nous entoure".

Après avoir mis en avant le rôle "efficace" de la communication de proximité dans le traitement des affaires locales et nationales, M. Rabehi a rappelé l'inauguration, la semaine dernière, du Centre de l'entreprise nationale de la Télévision algérienne à Tindouf dans le cadre du parachèvement du programme d'extension du réseau des stations et chaines d'information de proximité, notamment au Sud".

Pin It