Le ministre du Commerce, Saïd Djellab a souligné samedi à Tindouf que "la manifestation économique d’El-Mouggar-2019 constitue le point de départ du processus de l’intégration économique africaine". 

"La manifestation économique d’El-Mouggar-2019 constitue le point de départ du processus de l’intégration économique africaine que l’Algérie assumera un rôle commercial et économique majeur entre les pays africains voisins", a affirmé M. Djellab en ouverture de ce rendez-vous économique africain qu’abrite la wilaya de Tindouf. M. Djellab, qui était en compagnie des ministres mauritanien du Commerce et du Tourisme et malien de l’Industrie et du Commerce, MM. Sid Ahmed Ould Mohamed et Mohamed Ag Erlaf respectivement, a soutenu que "cette manifestation économique permettra de vulgariser et écouler le produit algérien en milieu des opérateurs économiques africains et devra promouvoir les relations économiques et commerciales entre les pays africains". Après avoir mis en avant l’importante consolidation des échanges économiques et commerciaux entre les pays africains, le ministre du Commerce a indiqué que "la plupart des importations des pays africains, soit 60% à 70%, proviennent de pays non africains, qu 'il appartient a-t-il ajouté,de renforcer les mécanismes de coopération entre les pays africains". "La sécurité et la stabilité régnant dans la région, fruit des efforts de l’Armée Nationale Populaire constituent un élément essentiel à même d’encourager l’organisation de pareils évènements économiques régionaux", a-t-il soutenu. Dans un point de presse, le ministre mauritanien du Commerce et du Tourisme, M. Sid Ahmed Ould Mohamed, a, de son côté, affirmé que "la prochaine édition d’El-Mouggar sera organisée à Nouakchott (Mauritanie) en vue, a-t-il indiqué- de permettre aux mauritaniens de s’enquérir des divers produits algériens et de faciliter également le mouvement des marchandises entre les deux pays". "Nous sommes prêts à coopérer avec tous ceux contribuant à l’intégration économique en Afrique et nous considérons que le Maghreb Arabe est le locomotive de l’intégration économique africaine", avant d’ajouter que "ces ambitions se réaliseront à la faveur de la sécurité et la stabilité ambiante dans la région". Le vice-président de la chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), M. Issa Itssay, a, pour sa part, indiqué que "cette manifestation constitue un espace commercial entre les pays participants".

Pin It