Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Salah-Eddine Dahmoune a affirmé, samedi à Alger, que son département aspirait à faire du partenariat avec les startups "un chantier ouvert à toutes les jeunes volontés sincères et les compétences scientifiques et technologiques qualifiées".

"Nous aspirons à faire de ce partenariat un chantier ouvert à toutes les jeunes volontés sincères et les compétences scientifiques et technologiques qualifiées profitant au service public local avec leurs idées et innovations notamment le développement de leurs potentialités et l'intégration dans le tissu économique national", a déclaré le ministre qui présidait les travaux de la conférence internationale sur l'appui des start-up dans les domaines du service public. Evoquant les mesures entamées par le ministère visant le soutien et l'accompagnement des startup notamment celles spécialisées dans les domaines de la gestion du service public, M. Dahmoune a cité "l'institution d'une plateforme numérique et sa contribution à travers les supports électroniques en vue de recenser et d'enregistrer les différents solutions et projets développés par les startup en matière de service public". Entre autres ces mesures, le ministre a rappelé également le lancement de l'opération de recensement des startup au niveau des collectivités locales pour en connaitre les capacités et la mise en place des mécanismes de promotion de leurs activités. Les collectivités locales sont appelées à élaborer localement un programme de formation en faveur des fonctionnaires et des cadres du secteur sur le rôle des startup et les modalités à même de développer des partenariats efficaces avec elles. Après avoir mis l'accent sur l'importance de la mise en place d'un cadre juridique "régissant avec beaucoup d'efficacité les délégations du service public en faveur des startup en les accompagnant dans l'accomplissement des missions qui lui sont déléguées", le ministre a mis en avant la nécessité d'assurer des crédits pour la réalisation de ces projets dans le cadre du partenariat avec les startup.  "Les instructions des collectivités locales seront adressées à l'effet d'affecter ces crédits à compter du budget de 2020 pour les collectivités locales dont la situation financière le permet".

Pin It