Le ministère de la Justice a démenti dimanche, dans un communiqué, avoir ouvert  des enquêtes sur des personnalités ayant retiré les formulaires de candidature à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain.

 "Le ministère de la Justice dément l'information publiée, aujourd’hui, par un quotidien selon laquelle le ministère de la Justice prépare une liste de personnalités ayant retiré les formulaires de candidature aux élections présidentielles, afin de mener des enquêtes sur elles", affirmant que "cette information est sans fondement". Au total, 120 postulants à la candidature pour l'élection présidentielle ont procédé, jusqu'à jeudi dernier, au retrait des formulaires de souscription des signatures individuelles.

Pin It