Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati a mis en avant, lundi à Alger, l'engagement des institutions de l'Etat à protéger les élections "conformément à la Constitution et à la Loi" afin de garantir la transparence et la régularité de la prochaine présidentielle qui revêt une importance capitale. 

La protection du droit de vote est "un engagement dévolu aux institutions de l'Etat qui œuvreront à sa préservation, conformément à la Constitution et à la Loi, dans la sérénité et le calme, à même de garantir la transparence et la régularité", a souligné le ministre qui s'exprimait à l'ouverture des travaux d'un séminaire organisé par le Conseil constitutionnel sur le mécanisme de l'exception d'inconstitutionnalité. Rappelant que le processus électoral est l'un des instruments permettant au peuple, source de tout pouvoir, de choisir le président de la République, M. Zaghmati a salué tout ceux qui "ont saisi l'importance des prochaines élections dans la préservation du pays des méandres de la dispersion et de la fausse appréciation". 

Pin It