Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée a exprimé, mercredi à Constantine, sa certitude de la tenue de l'élection présidentielle dans les "délais", grâce à la "bonne perception du peuple quant aux agendas de certaines parties, qui n’ont aucun lien avec l’intérêt du peuple algérien". 

 "Remettre le pays sur la bonne voie requiert nécessairement de définir les priorités, et il n’y a pas l’ombre d’un doute que la priorité qui s’impose en ces circonstances que traverse l’Algérie, est la tenue des présidentielles dans les délais impartis. Nous avons parlé auparavant de la nécessité d’accélérer la tenue des présidentielles, mais aujourd’hui nous sommes absolument certains que celles-ci se dérouleront dans les délais déterminés, grâce à la bonne perception du peuple quant aux agendas de certaines parties bien connues, qui n’ont aucun lien avec l’intérêt du peuple algérien", a déclaré M. Gaïd Salah dans une allocution d’orientation prononcée lors une réunion avec les cadres et les personnels de la division. Pour lui, "ces agendas dictés par des entités hostiles à l’Algérie, qui consentent tous les effort tendancieux afin d’entraver la solution constitutionnelle, en l’occurrence la tenue des présidentielles". Au deuxième jour de sa visite en 5e Région militaire où il a visité et inspecté les unités de la 1ère division blindée à Barika Gaid Salah a souligné que ces parties se retrouvent, lors d'une situation de crise, face à deux options, à savoir, a-t-il dit, "soit accepter le résultat des urnes ou se mettre à l’écart du choix populaire, ce qu’ils n’accepteront jamais". "Raison pour laquelle, a-t-il souligné, ils cherchent une troisième alternative aux conséquences inconnues et aux répercussions imprévisibles, car totalement loin de l’intérêt du peuple algérien". Une alternative nihiliste, stérile et sans perspective, qui expose, selon le chef d'état-major de l'Armée, la sécurité et la stabilité de l’Algérie à d'"innombrables périls". "Des périls auxquels l’Armée nationale populaire fait face avec fermeté, détermination et volonté inflexibles et qu’elle affronte de toute sa force, soutenue par la grandeur des missions qui lui sont assignées et la noblesse de ses positions qui s’attachent en permanence à la légalité constitutionnelle et le référentiel novembriste, ainsi qu’au serment solennel qu’elle a prêté à Allah et à l’histoire, envers la patrie et le peuple".  Le général de corps d’Armée a tenu à rassurer le peuple algérien sur les capacités "considérables" que possède l’Armée et qu’elle mettra au service de la patrie et du peuple. "Que le peuple algérien soit entièrement confiant que son armée tiendra parole quelles que soient les circonstances et continuera à l’accompagner à travers tout le territoire national, et tout au long de cette phase sensible jusqu’à permettre la tenue des élections présidentielles dans la sécurité, la paix et la sérénité, n’en déplaise à cette petite horde nuisible, qui a surestimé sa dimension réelle et exagéré son ampleur fictive, tentant avec vanité et obstination de nager contre le courant de l’Algérie, terre et peuple, histoire et valeurs nationales ancestrales, omettant que quiconque nage contre ce courant sera inévitablement emporté par les flots", a-t-il soutenu. Le vice-ministre de la Défense nationale a estimé, à ce propos, que cette "forte" détermination qui anime l’ANP émane "fondamentalement de sa confiance en Allah Le Tout-Puissant, puis de sa conscience quant à la confiance placée en elle par le peuple algérien fidèle, authentique et héros, qui a prouvé plus d’une fois tout au long de son histoire qu’il est un peuple de miracles, un peuple qui pressent les dangers et les menaces qui guettent sa patrie et sait pertinemment leur faire face, les transcender et mettre en échec les desseins de ses ennemis". Pour lui, c’est de cette "source populaire abondante" que s’abreuve l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale et c’est de ces "nobles valeurs" que le Haut commandement de l'Armée puise sa force morale. "Et nous percevons dans l’impulsion de la rue et dans la voix du peuple à travers tout le pays ce qui démontre cette satisfaction et salue cette démarche. Il est clair que celui qui s’en remet à Allah avec sincérité, la réussite sera sa récompense, nous en remercions Allah pour cela. Nous prions Allah de nous compter parmi ceux qui ont contribué à ce tournant historique, en compagnie de tous les bons fils de ce peuple béni, afin d’amener l’Algérie à bon port", a-t-il déclaré. Il a également a affirmé que le meilleur moyen qui puisse permettre au peuple algérien de relever tous les enjeux actuels et futurs est de se prémunir contre "les mensonges récurrents". "Le peuple algérien a réussi jusqu’à présent, a-t-il dit, à atteindre une phase extrêmement sensible de l’histoire de l’Algérie, grâce à sa conscience et sa jalousie pour sa patrie, en s’acquittant entièrement de sa responsabilité avec conscience et détermination pour faire face à ce défi que représente cet agenda hostile". "Il est certain que le meilleur moyen qui puisse permettre au peuple algérien de relever tous les défis actuels et futurs est de se prémunir contre les mensonges répétés et continus qu’adopte, avec impertinence cette horde égarée qui veut imposer, a-t-il ajouté, sa vision altérée à la majorité du peuple algérien". Ces derniers emploient, selon le général-major de l'Armée, leurs relais médiatiques à l’intérieur et à l’extérieur du pays et en mobilisant des porte-voix à travers les réseaux sociaux, outre l’utilisation pernicieuse des marches populaires et estudiantines en veillant à se mettre à la tête de ces marches et à brandir des slogans creux de manière répétée, servant leur vision aberrante et leurs objectifs.

Pin It