Les élus du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) ont annoncé, dimanche, leur refus collectif et catégorique pour «l'organisation et l'encadrement de l'élection présidentielle prévue le 4 juillet », indique un communiqué du RCD.

Le Bureau national des élus progressistes du RCD "renouvelle le refus de tous ses élus pour l'organisation et l'encadrement" de cette élection, et ce sur l'ensemble des Assemblées populaires communales (APC) gérées par le parti, précise le communiqué. "Conscients de cette responsabilité historique et, déterminés à accompagner le mouvement populaire et à honorer le mandat municipal, les élus progressistes du RCD continueront leur combat pour honorer la confiance de nos concitoyens", souligne la même source.

Pin It