Le président du parti "AHD 54", Ali Fawzi Rebaine, a plaidé samedi à Tlemcen pour le report des élections présidentielles prévues le 4 juillet prochain, proposant leur organisation avant la fin de l’année en cours. Ali Fawzi Rebaine a estimé nécessaire de commencer d’abord par la révision de la Constitution, puis du code électoral avant d'aller vers la présidentielle.

Il a également jugé important le "départ des 3 B (Bedoui-premier ministre, Bensalah-Chef de l'Etat et Belaiz- président du Conseil Constitutionnel), tel que revendiqué par le peuple".

Contrairement à ce qui a été avancé par AHD 54, le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini, a appelé, samedi à Alger, à un dialogue inclusif en vue d'élaborer une nouvelle feuille de route pour la prochaine étape garantissant la réussite du processus électoral. Intervenant lors de la réunion du bureau national du parti, M. Ghouini, a plaidé pour un dialogue "associant les représentants du Hirak populaire pour asseoir une plateforme consensuelle réunissant, à la fois, les exigences de la Constitution et les convergences politiques, et mettre au point des solutions politiques dans le cadre de la Constitution, et partant élaborer une nouvelle feuille de route pour la prochaine étape, garantissant la réussite du processus électoral.

Le Mouvement Ennahda a plaidé, samedi à Alger, par la voix de son Secrétaire général Yazid Benaïcha, pour le choix d'une personnalité nationale en vue de gérer la période à venir et mener un dialogue avec les représentants du Hirak populaire, les partis politiques et la société civile afin d'arrêter le calendrier de cette période. Le Mouvement Ennahda propose "des consultations avec des symboles du Hirak populaire, les partis politiques, les syndicats et les personnalités nationales pour le choix d'une personnalité nationale, proposée par le Haut Conseil de Sécurité, qui aura pour charge la gestion de la prochaine période, après la démission de l'actuel chef d'Etat", a indiqué M. Benaïcha à l'ouverture des travaux d'une rencontre de concertation des membres du Bureau national du parti.

Pin It