Le Groupe SAIDAL compte se lancer dans le développement et la fabrication de la chloroquine utilisée dans le protocole thérapeutique pour traiter des patients atteints du nouveau coronavirus (Covid-19), a-t-on appris lundi auprès du directeur de marketing et des ventes au sein du Groupe, Youcef Ouakli.

S'exprimant sur les ondes de la Chaîne 1 de la Radio nationale, M. Ouakli a fait savoir que "SAIDAL a procédé en coordination avec ses collaborateurs, juste après l'adoption de ce traitement en Algérie, à l'examen de la possibilité de son développement, une question désormais prioritaire pour le Groupe"

En dépit de la saisie de toutes les quantités de la molécule mère de ce médicament par les pays les pays fabricants et de l'interdiction de son exportation, SAIDAL a engagé, poursuit-il, les procédures nécessaires pour importer certaines quantités de cette molécule pour produire la chloroquine au niveau local, ajutant que SAIDAL développera la chloroquine en Algérie en tant que médicament générique, un partenaire étranger devant assurer la molécule mère.

Nous sommes à un stade avancé mais nous avons engagé les procédures nécessaires" a-t-il souligné.

Pour rappel, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderahmane Benbouzid, avait défendu jeudi dernier le choix fait par le comité scientifique d’utiliser la Chloroquine pour traiter le coronavirus, estimant que l’Algérie n’avait «pas d’autre choix».

Concernant les efforts consentis par Saidal pour endiguer la propagation du Covid-19, M. Ouakli a affirmé que le Groupe avait procédé au renforcement de la production des médicaments devant réduire les risques de la maladie, notamment le Paracétamol et la vitamine "C", outre la fabrication pour la première foi des gels hydroalcooliques

En effet, le Groupe Saidal a distribué gratuitement au profit des hôpitaux  (via la Pharmacie centrale des Hôpitaux +PCH+), un total de 2,5 millions unités de Paracétamol, 500.000 unités de vitamine "C" et 20.000 flacons de gel hydroalcoolique ayant été produit à l'unité de Dar El Beida. De nouvelles quantités devront être produites à l'usine de Constantine destinées aux pharmacies privées.

Concernant le plan de développement de Saidal, M. Ouakli a fait savoir que le Groupe s'attèle à introduire 10 nouveaux médicaments à la liste de ses produits.

Le Groupe Saidal produit actuellement près de 200 médicaments réparties sur 21 services médicaux, dont des antibiotiques, le traitement pour diabétiques et hypertendus et des anti-douleurs, lui permettant ainsi de couvrir 8% des besoins du marché national, au moment où la part du plus grand laboratoire mondial présent en Algérie ne dépasse pas les 13%.

Le même responsable a fait savoir, en outre, que le groupe devra lancer en début 2021, la fabrication de l'insuline injectable en flacon et ce en coordination avec le laboratoire danois "Novo Nordisk".

Il a fait état d'un projet pour la production de médicaments pour le traitement du cancer, ajoutant que le groupe est en passe de chercher un partenaire technologique spécialisé dans la fabrication de ce type de médicaments "coûteux et complexe".

Pin It