Coronavirus : deux nouveaux cas confirmés en Algérie : Toute l ...

29 MARS/ Cinquante-sept (57) nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) et deux (2) nouveaux décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, portant le nombre de cas confirmés à 511 et celui des décès à 31, a indiqué dimanche à Alger, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, le professeur Djamel Fourar.

"Les cas de décès ont été enregistrés dans les wilayas de Tizi-Ouzou et Aïn Defla. Le premier, un homme âgé de 75 ans établi en France, tandis que le deuxième est un homme âgé de 64 ans qui était en contact avec un ressortissant italien", a précisé le Pr. Fourar lors d'un point de presse, ajoutant que "les 511 cas sont répartis à travers 36 wilayas, dont 220 à Blida, ce qui représente 43% de l'ensemble des cas".

Il a ajouté que les cas de décès ont été enregistrés à travers 12 wilayas, dont 65% au niveau de quatre wilayas (Blida, Alger, Tizi Ouzou et Constantine).

Le même responsable a ajouté que sur les 511 cas confirmés au coronavirus, figurent 278 de sexe masculin et 233 de sexe féminin, relevant que le nombre des personnes guéries reste inchangé (31 cas).

Le Pr Fourar a indiqué que 81% des cas positifs ont été enregistrés à travers neuf wilayas (Blida, Alger, Tizi Ouzou, Constantine, Oran, Tipasa, Médéa, Béjaia, Sétif et Tlemcen).

Le même responsable a tenu, en outre, à réitérer la nécessité pour les citoyens de " respecter les recommandations des spécialistes s'agissant des règles d'hygiène personnelle et environnementale ainsi que des conditions de confinement sanitaire, afin d'éviter toute contagion au coronavirus".

28 MARS...Quarante-deux (42) nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) et un nouveau décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, portant le nombre de cas confirmés à 409 et celui des décès à 26, a indiqué, vendredi à Alger, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, le professeur Djamel Fourar.

"Le cas de décès a été enregistré dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj. Il s'agit d'une femme émigrée âgée de 71 ans", a précisé le Pr. Fourar dans un point de presse.

Il a relevé, dans ce nouveau bilan, que "les 409 cas sont répartis à travers trente-six (36) wilayas, dont 180 à Blida, ce qui représente 44% du nombre global des personnes infectées", ajoutant que "75% des personnes infectées par le Covid-19 ont été enregistrées à travers cinq (5) wilayas, à savoir Blida, Alger, Oran, Tizi-Ouzou et Tipasa, alors que "seize (16) wilayas ont enregistré, quant à elles, de un (1) à trois (3) cas". Parmi les 409 cas enregistrés, figurent "225 de sexe masculin et 184 de sexe féminin", a-t-il précisé, ajoutant que "35% des cas enregistrés dépassent l'âge de 60 ans".

"Les 26 décès ont été enregistrés au niveau de onze (11) wilayas, dont neuf (9) à Blida, soit 35% du nombre total des décès avec une moyenne d'âge de 64 ans et dont la majorité souffrait de maladies chroniques", a souligné le Pr. Fourar, affirmant que "le nombre des personnes guéries n'a pas changé et reste à 29".

Le responsable a rappelé, par la même occasion, aux citoyens la nécessité de respecter les recommandations des spécialistes s'agissant des règles d'hygiène personnelle et environnementale ainsi que des conditions de confinement sanitaire, afin d'éviter toute contagion au coronavirus.

Il a fait part, dans le même cadre, de l'impératif de respecter le confinement partiel qui vient d'être élargi à neuf wilayas, à savoir Batna, Tizi-Ouzou, Sétif, Constantine, Médéa, Oran, Boumerdes, El Oued et Tipaza.

 Rappelons que jeudi 26 mars, l'Algérie a enregistré Soixante-cinq (65) nouveaux cas de coronavirus (Covid-19), dont quatre (4) décès. Portant le nombre de cas confirmés à 367, et le nombre des décès à 25, a révélé jeudi le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, le professeur Djamel Fourar. Parmi les quatre (4) nouveaux cas de décès, deux (02) ont été enregistrés à Constantine. Il s'agit d'un vieux âgé de 90 ans qui était en contact avec sa fille immigrée, et d'une femme âgée de 58 ans de retour de France. Les deux autres cas concernent respectivement une femme de 53 ans, de Tizi Ouzou, qui était en contact avec une proche immigrée et un ambulancier de l'EHS de Boufarik, a précisé le Pr. Fourar.

           

Pin It