Le président du Mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina a souligné mercredi soir à Oran l'importance de la mise en place d'une commission nationale indépendante chargée de l'organisation des élections présidentielles.

Pin It

Dans un communiqué rendu public, à l'issue de la réunion de son bureau exécutif national, le MSP a estimé qu’il faut repousser la date de l’élection présidentielle à 6 mis.

Pin It

Selon un bilan provisoire de remise des formulaires de souscription de signatures individuelles, rendu public mardi par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, un nombre total de 73 lettres d'intention ont été déposées par les postulants à la candidature à l'élection présidentielle du 4 juillet prochain.

Pin It

Invité du forum du quotidien El Moudjahid, M. Abderrezak Makri a lance un boulet rouge contre le général de corps d’armée, Ahmed Gaid Slah en déclarant, «L'institution militaire qui doit prendre conscience que "l'élection présidentielle ne peut se tenir le 4 juillet prochain", doit trouver une solution pour la mise en œuvre d'une feuille de route qui concrétise la volonté du peuple».

Pin It

Voir plus bas: Mise au point de l'Ambassade de France suivi par l'éclaircissement de l'Aps

La France se repositionne sur la crise en Algérie et souhaite des élections qui se déroulerons dans de bonnes conditions. Jean-Yves Le Drian attribuera les trois principes à sa position.

Pin It

Pourtant le peuple dit non aux élections avec les figures de ce système toujours en place

Le ministère de l'Intérieur et des collectivités locales a indiqué ce mercredi dans un communiqué que «le bilan provisoire de la remise des formulaires de souscription de signatures individuelles pour les postulants à la candidature à l'élection présidentielle du 4 juillet prochain, compte 68 lettres d'intention déposées».

Pin It

Le communiqué publié par AHD54, il est souligné que «la sortie de la crise que traverse le pays passe par l'organisation d'une élection transparente et régulière avant la fin de l'année en cours».

Pin It

Ali Benflis plaide, pour «l’application des articles 7, 8  combinés à l’article 102 de la Constitution qui constituent la meilleure solution pour une sortie de l’impasse actuelle».

Le parti Talaie El-Hourriyet a souligné l’urgence d’aller vers une solution globale de la crise actuelle que vie le pays. Dans un communiqué rendu public à l’issue de la réunion du Bureau politique de son parti,  Ali Benflis s’attaque directement à des personnes politique qui, dira-t-il,  «l'attitude et les manœuvres de ceux qui s’accrochent au pouvoir », Talaie El-Hourriyet s'est dit «convaincu que la solution de la crise passe nécessairement par le départ des figures emblématiques du régime et un traitement tout à la fois constitutionnel et politique de la crise».

Pin It

45 lettres d'intention à la candidature pour la présidentielle du 4 juillet 2019 déposées depuis ces dernières semaines marquées par des manifestations populaires contre la présidentielle et contre le système en place.

Pin It