Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a adressé, samedi, à la famille du moudjahid et ancien chef du Gouvernement, Belaïd Abdesselam, décédé à l'âge de 92 ans, un message de condoléances dans lequel il a rappelé le double combat mené par le défunt pour le recouvrement de l'indépendance et de la souveraineté nationale et la reconstruction et l’édification de l'Algérie.

"C’est avec une grande affliction que j’ai appris le décès du moudjahid et ancien chef du Gouvernement, Belaïd Abdesselam, Puisse Dieu lui accorder Sa Sainte Miséricorde, qui a mené un double combat pour le recouvrement de l'indépendance et la souveraineté nationales et pour la reconstruction de l'Algérie" à travers les nombreuses fonctions qu'il avait eues à occuper, lit-on dans le message de condoléances.

"En cette douloureuse circonstance, où l'Algérie perd un autre moudjahid, je ne peux face à la volonté de Dieu, que me joindre à votre peine et tristesse en vous exprimant, et à travers-vous, à l’ensemble de la famille révolutionnaire, mes sincères condoléances et ma compassion. Je prie Dieu le Tout-Puissant d'accueillir le défunt en Son vaste paradis et de vous prêter patience et réconfort", a ajouté le Premier ministre.

"A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons".

Pin It