Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, a mis en garde, lors de sa visite à Oran, contre toute tentative de perturber le processus électoral ou d'empêcher les citoyens d'exercer leur droit constitutionnel, indique mercredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Nous mettons en garde de nouveau, la bande et ses relais, voire toute personne tentée de porter atteinte à cette démarche constitutionnelle ou de l’entraver, pour enliser le pays dans des voies périlleuses, en perturbant les élections ou en tentant d’empêcher les citoyens d’exercer leur droit constitutionnel, tout en soulignant que la justice et tous les organes de l’Etat leur feront face", a-t-il dit, dans une allocution d'orientation prononcée au 1er jour de sa visite de travail et d'inspection en 2è Région militaire.

"Nous œuvrerons, soutenus par notre vaillant peuple, à éradiquer la bande et ses relais hypocrites, qui vouent toujours une rancœur et une haine viscérales envers le pays et jouent leurs dernières cartes dans l'espoir de pouvoir faire aboutir leurs desseins abjects", a-t-il ajouté.

Pour le chef d'état-major de l'ANP, "Il est certain que dans le but de faire avorter ces desseins, l'Algérie à besoin de chaque effort dévoué qui permettrait de surmonter, en toute sécurité, cette conjoncture, et contribuerait par conséquent à atteindre les nobles objectifs nationalistes de cet important rendez-vous électoral".

"En ce moment historique précisément, nous distinguerons celui qui est capable de se séparer de toute forme d’égoïsme et d’individualisme et mettre de côté les intérêts personnels étroits, car rien n'a d’importance lorsqu'il s'agit des intérêts de l'Algérie dans de pareilles circonstances. L'Algérie qui restera, sous la protection d'Allah, trouvera toujours les mains tendues des plus dévouées de ses enfants, peuple et armée", a-t-il souligné.

Pin It