Les candidats à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain proposent de nombreuses réformes financières et bancaires pour relancer le développement et encourager l'investissement productif. 

Dans ce cadre, le candidat indépendant Abdelmadjid Tebboune promet une "grande réforme" du système fiscal pour en faire un moyen d'orientation économique et d'encouragement à la production nationale, à travers la numérisation rapide et totale des services liés aux impôts, des services liés à l'importation et du cadastre et des services des domaines. Il s'engage également à renforcer la planification budgétaire et maîtriser les risques budgétaires par la mise en place rapide du système d'information, la mise en œuvre d'un programme de modernisation de l'administration financière, la diversification de l'offre de financement par une dynamisation du marché du crédit par la généralisation des produits financiers, y compris le marché des obligations, en vue d'encourager l'épargne. De plus, M. Tebboune compte suivre une démarche budgétaire rénovée pour préserver les équilibres financiers, procéder à la réforme de la finance locale, lutter contre la surfacturation, pénaliser les infractions avérées et accentuer le contrôle a posteriori de l'exécution de la dépense publique par le renforcement des institutions et des organes de contrôle à l'instar de l'Inspection générale des finances (IGF) et de la Cour des comptes. Pour ce qui concerne les banques, le prétendant à la magistrature suprême promet d'adapter le cadre réglementaire et législatif régissant l'activité bancaire avec la possibilité de l'ouverture du secteur au privé, de réduire les délais d'examen et de simplifier les dossiers de crédit, de diversifier les produits bancaires, de développer la finance islamique, d'ouvrir des filiales bancaires à l'étranger, de développer la bourse et de moderniser le secteur des assurances. En matière de modernisation de l'administration du domaine, M. Tebboune entend réaliser la numérisation totale et rapide du cadastre et des services liés aux domaines et établir des actes de concession foncière en faveur du secteur économique.

Pin It