Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, a procédé, mardi, avec le Premier ministre, Noureddine Bedoui, à l'examen des mesures envisagées en vue d'accompagner le processus du dialogue inclusif pour répondre aux préoccupations relatives à l'organisation de l'élection présidentielle, indique un communiqué de la Présidence de la République.

L'examen de ces mesures est intervenu lors de l'audience accordée par le chef de l'Etat au Premier ministre dans le cadre du suivi du travail du gouvernement et lors de laquelle M. Bedoui lui a présenté un exposé sur la situation au plan politique, économique et social du pays, précise la même source. A cette occasion, "il a été procédé, en particulier, à l'évaluation de la situation politique à la lumière de l'approche déclinée par le chef de l'Etat dans son discours prononcé à la veille de la commémoration de la fête de l'indépendance et de la jeunesse", ajoute le communiqué, précisant qu'il a été, en outre, procédé à "l'examen des mesures que l'Etat envisage de prendre en vue d'accompagner le processus de dialogue inclusif qui vise à répondre aux préoccupations relatives à l'organisation des élections présidentielles". Lors de cette rencontre, le Premier ministre a présenté "les mesures prises par le gouvernement dans le cadre du renforcement des équilibres budgétaires et financiers de l'Etat ainsi que les propositions en vue de la limitation du recours au financement non conventionnel et la réalisation de possibles économies dans le budget afin de réduire le déficit". Au plan social, le Premier ministre a fait un exposé sur "les mesures prises par le gouvernement en direction des citoyens et notamment les jeunes à travers le renforcement des dispositifs de soutien à l'emploi des jeunes ainsi qu'en matière de logement social". Abordant l'avènement de la saison estivale, le Premier ministre a évoqué "les dispositions prises en matière de renforcement des capacités de la Protection civile et de la direction des forêts".

Pin It