L'ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia comparait de nouveau, dimanche après-midi, devant le juge d'instruction près le tribunal de Sidi M'hamed à Alger. Bien qu’aucune information officielle n'a filtrée sur le motif de sa convocation, mais des informations recoupées font savoir qu’Ouyahia serait convoqué dans le cadre de la poursuite des enquêtes menées à l’encontre d’Ali Haddad.

Cependant d’autres sources croient savoir que ce dernier aurait été convoqué pour sa proximité avec l’homme d’affaire, Mahieddine Tahkout. Selon d’autres indiscrétions, Ahmed Ouyahia est convoqué en tant que témoin dans différentes affaires liées aux passations de marchés et de contrats douteux. L'ex Wali d'Alger Abdelkader Zoukh s'était également présenté au tribunal, qu'il a quitté quelques minutes après son arrivée. Ces deux responsables avaient comparu, avec plusieurs autres, au mi mai devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’ hamed dans le cadre de la poursuite des enquêtes concernant l'affaire d’Ali Haddad, avait précisé la Télévision nationale. De même que devront comparaitre devant le dit tribunal, d'autres ministres, hauts responsables et cadres de l'Agence nationale de promotion de l'investissement (ANPI) et hommes d'affaires, dont Mehieddine Tahkout, auditionné à l'heure avec plusieurs membres de sa famille, dans des affaires portant sur l'octroi de privilèges à la société SIMA MOTORS, appartenant à Tahkout. Depuis plus de deux mois, la Justice a convoqué de nombreux responsable dans le cadre d'enquêtes sur des affaires de corruption.

Pin It