Le général de Corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a effectué, le 22 janvier 2019, une visite de travail et d'inspection à la 1ère Région Militaire. Lors de cette visite, Ahmed Gaid Salah a insisté sur la disponibilité de l'Armée Nationale Populaire à réunir «tous les facteurs de la stabilité et de la sécurité» sur l'ensemble du territoire national afin de permettre aux citoyens d'accomplir leur devoir et leur droit de vote lors de l'élection présidentielle du 18 avril prochain.


Evoquant les élections présidentielles prévues le 18 avril prochain, dans son discours diffusé via visioconférence à l'ensemble des unités de la Région, le général de Corps d'armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'ANP a la veille, a mis l'accent sur la disponibilité de l'Armée Nationale Populaire et son état-prêt à réunir toujours tous les facteurs de la stabilité et de la sécurité sur l'ensemble du territoire national afin de permettre aux citoyens d'accomplir leur devoir et leur droit de vote dans de bonnes conditions :

«Dans ce cadre, les personnels de l'Armée Nationale Populaire œuvrent en force à accomplir leurs devoirs nationaux envers leur patrie, à l'image du devoir de vote aux côtés de leurs frères concitoyens selon les réglementations et les lois en vigueur, et ce, en dépit de quelques voix qui tiennent, malheureusement, à ces questions récurrentes relatives au vote des personnels de l'Armée Nationale Populaire au sein des casernes ? Puis, quand ces derniers ont exercé, depuis 2004, leur droit et devoir électoral en dehors des enceintes militaires, aux côtés de leurs frères concitoyens, ces mêmes voix ont repris leurs questions dénuées de fondements.

A ce propos, il est certain que la convocation du corps électoral par Son Excellence Monsieur le Président de la République, pour le rendez-vous électoral du 18 avril prochain, sera une autre opportunité à travers laquelle l'Armée Nationale Populaire, prouvera ses grandes capacités à sécuriser ce genre de grands scrutins nationaux, et affirmera son extrême et permanent état-prêt pour réunir tous les facteurs de sécurité à travers l'ensemble du territoire national. Dans ce contexte, nous prêtons serment à faire en sorte que les prochaines élections présidentielles se dérouleront, grâce à l'aide et la volonté d'Allah Le Tout-Puissant, dans un climat de quiétude, permettant à notre peuple d'exercer son devoir national dans des conditions normales et ordinaires, à la hauteur de l'image de l'Algérie et sa place prestigieuse parmi les nations».

Monsieur le Général de Corps d'Armée a tenu à rappeler, encore une fois, les missions de l'Armée Nationale Populaire, contenues clairement et explicitement dans l'article 28 de la Constitution. Des missions desquelles notre Armée ne s'éloignera jamais. Elle restera une armée régulière, organisée, professionnelle et immuablement engagée au respect de la Constitution et des lois de la République :

«L'Armée Nationale Populaire réitère, avec cette démarche professionnelle, qu'elle est une armée régulière, organisée conduite par des hommes parfaitement conscients de la limite de leurs responsabilités et de l'importance, voire la vitalité des missions constitutionnelles assignées à nos Forces Armées. L'engagement au strict respect de la Constitution représente, inéluctablement, la démarche effective immuable de laquelle nous nous éloignerons jamais, conformément à l'article 28 de la Constitution qui stipule littéralement : « la consolidation et le développement du potentiel de défense de la Nation s'organisent autour de l'Armée Nationale Populaire », ce qui signifie que l'Armée Nationale Populaire est le pivot de ce potentiel de défense de la Nation, voire son noyau intrinsèque à travers lequel sont renforcées et développées les capacités de défense de la Nation. De là découle le texte de la définition claire de la mission de l'Armée, «L'Armée Nationale Populaire a pour mission permanente la sauvegarde de l'indépendance nationale et la défense de la souveraineté nationale ». Ainsi, La sauvegarde de l'indépendance nationale et la défense de la souveraineté nationale représentent, constitutionnellement, l'essence et le noyau de la mission de l'Armée Nationale Populaire qui est, donc, « chargée d'assurer la défense de l'unité et de l'intégrité territoriale du pays, ainsi que la protection de son espace terrestre, de son espace aérien et des différentes zones de son domaine maritime ».

L'Armée, conformément à ce texte constitutionnel explicite, est tenue d'exercer exclusivement dans ce cadre, autrement dit, elle se doit de respecter, strictement, la Constitution et les lois de la République. Attachée aux principes de ce rôle crucial et fondamental, en se maintenant sur cette voie juste qui a prouvé son efficience et son efficacité sur le terrain, et a remporté sans conteste la confiance du peuple en ses Forces Armées, l'Armée Nationale Populaire continuera de gagner davantage la confiance de son peuple, et poursuivra sa quête vers d'avantage de réalisations de développement sur le terrain, qui ont fait d'elle une puissance dissuasive et une force redoutable, et ont rendu l'Algérie d'aujourd'hui et de demain inaccessible à ses ennemis, faisant du terrorisme dans lequel ils ont investi et qu'ils ont voulu exploiter, un commerce ruiné et un échec flagrant qui n'a aucune place en Algérie, en dépit de toues les tentatives récurrentes entreprises par les ennemis du peuple algérien. Ces tentatives dont nous connaissons les desseins et les méthodes et que nous saurons contrecarrer et anéantir dès leurs prémisses. Il est absolument inutile de tenter d'user de ce fléau ancien, car la sérénité et la stabilité de l'Algérie constituent des acquis chers que le peuple algérien a pu réaliser aux côtés de son Armée. Les frontières de l'Algérie resteront à jamais infranchissables et sécurisées, avec l'aide d'Allah, afin que notre peuple jouisse de cette bénédiction et demeure parfaitement avisé et conscient de la nécessité et de l'impératif de s'acquérir d'une vigilance populaire et collective, avec laquelle le lien Armée-Nation se renforce davantage et le sens de la sécurité et les définitions de la stabilité s'ancrent de plus en plus pour en faire la fierté de l'Algérie».

La Charte de la Paix et de la Réconciliation Nationale initiée par Son Excellence, Monsieur le Président de la République

Expliquant par ailleurs que «Notre pays jouit aujourd'hui, comme j'ai souligné à maintes occasions, des bénédictions de la sécurité et de la stabilité grâce à la Charte de la Paix et de la Réconciliation Nationale initiée par Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, et plébiscitée par l'ensemble du peuple algérien, puis grâce aux sacrifices colossaux consentis par notre peuple aux côtés de l'Armée Nationale Populaire. Une sécurité pleine et une stabilité aux fondements solides qui, nous en sommes conscients, continueront à s'enraciner et à s'ancrer, desquelles profitera le peuple algérien, et pour lesquelles l'Armée Nationale Populaire continuera à œuvrer, afin de sauvegarder tous les facteurs et les éléments de cet acquis inestimable qui a rendu à notre Pays toute sa grandeur et sa force, et qui constitue une autre motivation pour que la jeunesse algérienne, dans toutes ses franges et ses catégories, puisse jouir d'assez de conscience pour être une force de vie et de construction.

Les héros de la Glorieuse Révolution de Libération, et ses mémorables et vaillants combattants

Une jeunesse qui restera attachée au legs et au parcours des héros de la Glorieuse Révolution de Libération, et à ses mémorables et vaillants combattants, qui ont mené de grandes batailles face au colonisateur français, et ont été honorés en martyrs en pleine jeunesse, par fidélité à leur Pays, sacrifiant de bon cœur ce qu'ils avaient de plus cher, au nom d'Allah Le Tout-Puissant et au service de la Patrie. Cette jeunesse prendra le chemin de ses valeureux aïeux, puisqu'elle est imprégnée de leurs valeurs et principes et déterminée à leur faire honneur, en poursuivant leur parcours et en préservant leur héritage. Le respect exprimé à l'égard de ces héros représente la gratitude qui leur revient, et la reconnaissance de leur don si cher, car ils ont été le phare qui a éclairé l'histoire de l'Algérie hier, et a tracé le chemin pour la jeunesse de l'Algérie indépendante, pour qu'elle soit à son tour la lumière qui fait briller aujourd'hui le présent de l'Algérie et son futur, à travers les grands sacrifices consentis par les martyrs du devoir national. Ainsi, le sang du Chahid de la Glorieuse Révolution de Libération s'est mêlé au sang du martyr du devoir, et l'Armée de Libération Nationale s'est réincarnée en l'Armée Nationale Populaire. La jeunesse d'aujourd'hui ne sera pas moins patriotique que celle d'hier, et l'Algérie qui a fait naître les générations d'hier est fière de faire naître les générations d'aujourd'hui, qui porteront pour toujours leur Pays dans leurs cœurs, et qui considèrent les valeurs de la citoyenneté et leurs véritables définitions comme une fusion entre les devoirs et les droits ». A l'issue de cette rencontre, la parole a été donnée aux personnels de la Région pour exprimer leurs intérêts. Ensuite, Monsieur le Général de Corps d'Armée a présidé une deuxième réunion avec le Commandement et l'Etat-Major de la Région, les Commandants des Secteurs Opérationnels et leurs Etat-Majors, ainsi que les Commandants d'unités de la Région.

 

 

Pin It