La réunion Gouvernement-walis, qui se tient mercredi et jeudi à Alger, se penche sur plusieurs thématiques liées au développement local dont la stimulation de la culture entrepreneuriale chez les collectivités locales afin qu’elles puissent rendre leurs territoires plus attractifs."Les collectivités doivent ainsi se doter de nouveaux outils et de nouvelles pratiques afin de participer de façon efficace à rendre leurs territoires plus favorables à l’émergence de PME-PME et des starts-up et pouvoir capter les investissements nationaux, voire même étrangers, créateurs d’emplois et de richesse dans des domaines variés", souligne le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire dans un document élaboré à l'occasion de la tenue de cette réunion.

Pour ce faire, la rencontre entre le Gouvernement et les walis a prévu cinq ateliers dont l'un porte sous le thème "l’attractivité du territoire:  défi entrepreneurial des collectivités locales", et va débattre des moyens à mettre en oeuvre pour inciter les collectivités à relever le défi de l’investissement local. "L’Algérie est aujourd’hui en pleine transition économique, l’économie administrée appartient désormais au passé", observe le ministère en faisant remarquer que les facteurs de production se répartissent sur l’ensemble du territoire national et font valoir différents critères d’attractivité dans  leur localisation. Dans ce contexte, "il appartient aujourd’hui plus qu’important que la collectivité territoriale s’implique dans la création des conditions de l’attractivité des territoires en affirmant leurs capacités à produire et échanger selon les règles de l’économie libérale moderne et à attirer les savoir-faire, les technologies et les investissements", insiste le ministère dans son document. ==L’entreprenariat et le partenariat, nouvelle approche pour l’émergence d’une économie locale==   Parallèlement à cet atelier, un autre atelier se penchera sur l’étude des moyens à associer de façon concrète le développement territorial au développement socio-économique national. Organisé sous le thème de "L’entreprenariat et le partenariat, nouvelle approche pour l’émergence d’une économie locale", cet atelier, qui regroupe, à l’instar des quatre autres ateliers, les représentants du Gouvernement, des walis, des industriels et des experts, aura pour mission de tracer une feuille de route pour l’émergence d’une véritable économie locale, basée sur la valorisation des potentialités des territoires locaux et le renforcement de leur compétitivité économique. Selon le même document, les collectivités locales sont appelées à adopter un mode de "gouvernance économique locale" qui se traduit par une rationalisation de la dépense et une optimisation des ressources, la valorisation des ressources locales dormantes et par la mise en place des instruments de soutien à toutes les initiatives locales susceptibles de libérer le potentiel productif des territoires, notamment à travers un appui massif à l’expansion des PME-PMI-start ups. Il s’agira également, selon le même document, de mettre en place des mécanismes plus souples de gestion de services publics, de promouvoir  les micro-zones d’activités et zones industrielles et l’encouragement des partenariats public-privé et même public-public. Les walis sont, en outre, appelés dans la même perspective à mettre en place un système d’information géographique pour la conception d’une base de données foncière tenue au niveau local et alimentée obligatoirement et régulièrement par les secteurs détenteurs de l’information sur les disponibilités foncières, selon la même source. Outre les deux ateliers organisés respectivement autour de la décentralisation et sur les défis des services publics de proximité, un autre atelier traitera de l’écosystème numérique comme moyen de modernisation du service public. Les participants à cet atelier devront initier une réflexion visant l’identification de toutes les conditions requises à l’émergence d’un écosystème numérique des Collectivités territoriales ainsi que les opportunités offertes par le développement de l’usage du numérique dans la réalisation des objectifs de développement économique et sociale des collectivités. L’objectif escompté des recommandations de l’atelier est l’élaboration d’une feuille de route pour réussir le challenge de transition numérique.

Pin It