Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader  Messahel, prendra part, vendredi et samedi à Freetown (Sierra Leone), aux  travaux de la réunion ministérielle du Comité des Dix Chefs d’Etat et de  Gouvernement de l’Union africaine en charge de la Réforme du Conseil de  sécurité de l’ONU (C-10), indique jeudi un communiqué du ministère des  Affaires étrangères.

Cette rencontre "sera consacrée à l’examen du processus de réforme en  cours à l’Organisation des Nations Unies et se penchera notamment sur  l’élaboration de la stratégie de l’Union africaine pour promouvoir les  revendications légitimes de l’Afrique d’être représentée de façon juste et équitable au sein du Conseil de sécurité et de corriger l'injustice historique faite à l'Afrique", précise la même source. Pour rappel, la position de l’UA repose sur le Consensus d’Ezulwini et la Déclaration de Syrte qui prévoient l’octroi à l’Afrique de deux sièges permanents, assortis du droit de veto, ainsi que de deux sièges non-permanents supplémentaires.

Pin It