Le président de l’assemblée nationale populaire (APN), Said Bouhedja aurait décidé de présenter sa démission. C'est ce que rapporte la chaine de télévision Ennahar.  Celui-ci a été élu en mai 2017, en remplacement de Mohamed Larbi Ould Khelifa.

Des sources concordantes ont indiqué qu’un bras de fer est engagé depuis plusieurs jours entre le président de l’Assemblée populaire nationale, Saïd Bouhadja, et le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbes, épaulé dans sa manœuvre par les députés du parti. Le conflit couvait depuis longtemps, mais ce qui l’a exacerbé c’est la décision prise par Bouhadja de limoger le secrétaire général de la Chambre basse du Parlement, Bachir Slimani, qui occupe son poste depuis 2014. Djamel Ould Abbes, SG du FLN, avait convoqué mercredi dernier une réunion urgente du groupe parlementaire du parti dans un climat tendu. Les groupes parlementaires des partis politiques dont le FLN et le RND ont signé pour le départ de Saïd Bouhadja, selon des sources fiables, El-Hadj-Laib est promu pour remplacer Said Bouhedja pour assurer l’intérim. Abdelhafid

Pin It