Le projet de loi de Règlement budgétaire pour l’exercice 2016, approuvé mercredi en Conseil des ministres, a enregistré la poursuite des efforts de l'Etat pour le développement, en dépit de la conjoncture financière "particulièrement difficile" durant laquelle il a été exécuté.

Ce projet de texte a été élaboré conformément aux dispositions de la Constitution pour permettre au Parlement de contrôler l’exécution du budget de l’Etat voté pour l’année 2016, explique le communiqué du Conseil des ministres, qui ajoute que ce texte sera accompagné d’un rapport de la Cour des comptes au sujet des mêmes dépenses publiques. Au titre de la reddition des comptes, le projet de loi en question met en évidence que le budget de l’année 2016 a été marqué notamment par 5.026 milliards DA de recettes et 6.543 milliards DA de dépenses ainsi qu’un déficit budgétaire de 1.517 milliards DA, note le communiqué. Malgré la conjoncture financière "particulièrement difficile" durant laquelle il a été exécuté, le budget public pour 2016 a enregistré la poursuite des efforts de l’Etat pour le développement, ajoute la même source. Cela est illustré notamment par la réception de, respectivement, plus de 1.200 nouveaux établissements scolaires et 300 cantines et demi-pensions en faveur du secteur de l’éducation nationale, de 43.000 places pédagogiques et de 23.000 places d’hébergement nouvelles pour le secteur de l’enseignement supérieur, ainsi que l’achèvement de 288.000 logements et le lancement de 98.000 autres unités. Pour rappel, le projet de règlement budgétaire 2016 fait ressortir, entre autres, les conditions d'exécution du budget général de l'Etat de l'année 2016 ainsi que l'état d'exécution effective des crédits sur la même année, et ce, par rapport à ce qu'avait prévu la loi de finances 2016. La loi de finances 2016 avait tablé sur des dépenses globales de 7.984,1 milliards DA (mds DA), composées de 4.807,3 mds DA de dépenses de fonctionnement et de 3.176,8 mds  DA de dépenses d`équipement. Quant aux recettes budgétaires, la loi de finances 2016 avait prévu un montant de 4.747,43 mds DA composées de 3.064,88 mds DA de recettes ordinaires et de 1.682,55 mds DA de fiscalité pétrolière. Le déficit du solde global du Trésor de 2016 avait été estimé à 2.452 mds DA.

 

 

 

 

 

Pin It